•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une femme accouche dans le coma à cause de la COVID-19

Dave et Gil McItosh avec leur fillette.

Un petit garçon né par césarienne est le nouveau membre de la famille McIntosh. Sa mère, Gil (à droite), était dans un coma artificiel à cause de la COVID-19 au moment de la naissance.

Photo : Soumise à CBC

Radio-Canada

Une Britanno-Colombienne a accouché par césarienne alors qu’elle était plongée dans le coma en raison de complications liées à la COVID-19.

Au début du mois de novembre, Gil McIntosh se sentait mal. Elle attribuait ses symptômes à la pression et à la douleur liées à la fin de sa grossesse. Elle avait des nausées et était incapable de manger.

La femme de 37 ans s'est alors rendue à l'Hôpital d'Abbotsford, dans la vallée du Fraser. Elle pensait que les symptômes étaient liés à sa grossesse. Son mari, Dave McIntosh, est resté à la maison avec leur petite fille.

Arrivée à l’Hôpital, Gil McIntosh a été placée dans un coma artificiel et sous respirateur. Ses symptômes étaient dus à des complications de la COVID-19.

Dave McIntosh raconte qu'il a appris par un message texte que sa femme allait subir une césarienne d'urgence.

Quelques jours plus tard

La nouvelle maman est toujours inconsciente. Elle est à l'unité des soins intensifs, et son état est stable. Elle n'a pas encore pu prendre son nouveau-né dans ses bras.

Le nouveau papa a pu donner le biberon à son fils samedi. Ce dernier reste à l'hôpital en observation, mais son père devrait pouvoir le ramener à la maison la semaine prochaine. Toutefois, la dégradation brusque de la santé de sa femme l'a bouleversé.

Elle est tout pour moi. C'est ma femme, c'est ma vie.

Dave McIntosh

Il a été choqué d'apprendre que sa femme avait été placée sous respirateur : C'est un peu à ce moment-là que tout a commencé à basculer.

À la suite de l'hospitalisation de Gil, sa fille et lui ont immédiatement été placés en quarantaine. Ils ont ensuite obtenu un résultat négatif à un test de dépistage du coronavirus.

Les McIntosh peuvent compter sur le soutien de leurs amis et de leur famille. Un ami a même lancé une campagne de collecte de fonds en ligne qui a déjà dépassé son objectif de 50 000 $.

Conscientisation face à la pandémie

Le diagnostic de Gil McIntosh n'a pas été lié à un épisode d'exposition, et son mari ne sait pas comment elle a contracté le virus.

Son hospitalisation survient alors que le nombre de cas en Colombie-Britannique augmente de manière exponentielle et que les autorités de la santé de la province resserrent les restrictions de santé publique.

Vendredi, la province a enregistré un nouveau record de 617 cas de COVID-19 en 24 heures, ce qui porte le bilan à 20 985 infections depuis le début de la pandémie.

Selon Dave McIntosh, le déclin brutal de la santé de sa femme et ses conséquences sur sa jeune famille devraient servir d'exemple parlant à ceux qui nient la menace que représente la COVID-19.

Il est temps de vraiment commencer à prendre cela au sérieux.

Dave McIntosh

Cela dure depuis si longtemps que tout le monde baisse un peu la garde , dit-il. Sa famille a suivi avec soin les directives de santé publique pour le bien du bébé à naître : Mais, cela n'a visiblement pas été suffisant.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !