•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre de jour pour la Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi

Chargement de l’image

La Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi ouvre un centre de jour.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi ouvre un centre de jour, au rez-de-chaussée de la bâtisse de la rue Lafontaine, pour accueillir les personnes dans le besoin alors que l'hiver s'en vient.

En temps normal, la Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi accueille entre 30 et 35 personnes par nuit. Mais avec la pandémie de COVID-19, elle a dû réduire sa capacité à une quinzaine de lits, ouvrir un centre de débordement d'une dizaine de lits ainsi qu'ajouter des services d'hébergement en appartement au besoin.

L'ouverture d'un centre de jour permettra maintenant aux sans-abri d'obtenir des services essentiels.

L'idée, c'était d'offrir un endroit sécuritaire le jour pour permettre aux personnes de socialiser, de continuer leurs démarches de réinsertion, de prendre une collation, de faire du lavage, de prendre une douche ou d'aller à la salle de bain, a expliqué le directeur général, Michel St-Gelais.

Chargement de l’image

Les itinérants pourront se réchauffer au rez-de-chaussée de la Maison d'accueil pour sans-abri de Chicoutimi.

Photo : Radio-Canada

Le centre de jour sera ouvert aux femmes comme aux hommes, avec une capacité maximale de 12 personnes pour respecter les consignes sanitaires.

Ce n'est pas un endroit où les gens vont vraiment demeurer de 8 h le matin à 22 h le soir. Il y a beaucoup de roulement. C'est vraiment de demander, s'il y a trop de personnes, d'aller prendre une marche, de sortir prendre l'air un peu et d'entrer après. On va gérer ça au cas par cas, a-t-il poursuivi.

La Maison d’accueil pour sans-abri de Chicoutimi a reçu 300 000 $ d'aide financière pour faire face à la pandémie, soit le tiers de son budget habituel.

Selon un reportage de Gilles Munger

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !