•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les hostilités sont lancées en vue du gala de boxe à Rimouski

Yves Ulysse fils en 2015

Yves Ulysse fils s'est attiré les foudres de son adversaire moins d'une semaine avant leur combat (archives).

Photo : Getty Images / Richard Wolowicz

Radio-Canada

Le boxeur Mathieu Germain a qualifié de « manque de respect » l’absence de son adversaire Yves Ulysse au point de presse tenu lundi en vue du gala de boxe samedi à l’hôtel Rimouski.

Yves Ulysse fils, qui doit affronter Mathieu Germain en finale dans ce premier volet du tournoi à la ronde du carré d’as, a décidé de ne pas participer à l'évènement médiatique prétextant une rencontre avec son psychologue sportif.

Mathieu Germain (18-1-1, 8 K.-O.) estime qu’il s’agit d’un manque de respect d’Yves Ulysse (18-2, 9 K.-O.) à son endroit, à l’endroit de son promoteur, ainsi qu’à l’endroit des partisans.

Il n’est pas fort mentalement. Pour lui, c’est une manière d’échapper à ce genre de conférence et à me parler, estime Mathieu Germain.

Ce n’est pas vrai qu’il avait un meeting. […] Ça ne lui tentait pas d’être là.

Mathieu Germain, boxeur

Yves Ulysse, qui ne participe aux activités médias entourant ces combats depuis quelque temps déjà, n’était pas disponible pour répondre à ces durs propos à son endroit.

Si les boxeurs mettent autant d’énergie sur le ring qu’ils ont du ressentiment à quelques jours de ce gala, la soirée promet.

Yves Ulysse et Mathieu Germain tenteront de mettre la main sur les titres vacants de la North American Boxing Federation (NABF) et WBC francophone des super-légers.

Steve Claggett et David Théroux voudront quant à eux remporter la ceinture NABA des super-légers, également vacante.

Les autres combats de la soirée opposeront les super-mi-moyens Raphael Courchesne (8-0, 3 K.-O.) et Josh Wagner (6-0, 5 K.-O.), ainsi que les lourds Adam Dyczka (2-0, 1 K.-O.) et Jaye Byard (0-1).

Victime d’une blessure à la main gauche survenue la semaine dernière à l’entraînement,le boxeur Simon Kean (19-1, 18 K.-O.) doit faire une croix sur son retour dans le ring.

Le poids lourd trifluvien était inscrit sur la carte que doit présenter Eye of the Tiger Management (EOTTM), le 21 novembre, à Rimouski.

Les boxeurs présents au gala sont à Rimouski depuis le 7 novembre pour former une bulle de confinement.

Avec les informations de La Presse canadienne et de René Levesque

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !