•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une page GoFundMe pour aider les joueurs et le personnel du Wolfpack

Des joueurs de rugby réagissent à une défaite au coup de sifflet final.

Les joueurs du Wolfpack n'ont pas été payés depuis cinq mois. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

Le Wolfpack de Toronto, pris à la gorge par d'importantes difficultés financières, a mis sur pied une collecte de fonds sur le site GoFundMe pour aider les joueurs et le personnel de l'équipe, qui n'ont pas reçu le moindre salaire depuis le 10 juin.

L'équipe de rugby transatlantique, qui compte une cinquantaine d'employés à temps plein au Canada et au Royaume-Uni, avait agité le drapeau blanc le 20 juillet, disant qu'elle ne pouvait pas se permettre de compléter sa saison inaugurale en Super League.

Cet arrêt s'est transformé en une impasse apparemment permanente le 2 novembre, lorsque les 11 clubs restants de la Super League et les deux instances dirigeantes du sport – la Rugby Football League et la Super League – ont voté 8-4 avec une abstention pour rejeter la demande de réintégration du Wolfpack en 2021 sous la direction du nouveau propriétaire potentiel Carlo LiVolsi.

Martin Vickers, le directeur général du Wolfpack au Royaume-Uni, dit que l'objectif de la collecte de fonds est d'amasser 30 000 livres sterling (51 825,60 $ CA). La somme sera ensuite divisée également entre les joueurs et le personnel de l'équipe.

Si la cible est atteinte, chaque personne devrait obtenir un peu plus de 1000 $. Ce n'est pas un filet de sécurité, mais un coup de main à l'approche de la période des Fêtes.

Vickers, l'entraîneur-chef Brian McDermott, le président Bob Hunter et le vétéran Jon Wilkin ont eu l'idée de cette campagne de financement.

D'après les informations de CBC Sports

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !