•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le retour au travail du nouveau gouvernement en Saskatchewan aura lieu le 30 novembre

Une vue aérienne sur le Palais législatif de Regina en automne.

La session de cet automne permettra notamment le dépôt de plusieurs mesures législatives et de projets de loi (Archives).

Photo : Radio-Canada / Trent Peppler

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a annoncé lundi que le début de la nouvelle législature aura lieu le 30 novembre.

La session va débuter par l'élection du président de l’Assemblée législative, suivie par le discours du Trône du lieutenant-gouverneur de la Saskatchewan, Russell Mirasty.

Notre gouvernement a reçu un nouveau mandat de la population de la Saskatchewan et je sais que tous les députés des deux côtés de la Chambre ont hâte de participer à l'Assemblée et de débattre des questions importantes auxquelles notre province fait face, a déclaré Scott Moe, en précisant que l’objectif immédiat de son gouvernement sera la gestion de la pandémie, tout en maintenant une économie saine.

Afin de garantir la sécurité des élus, la disposition à l'intérieur de la Chambre a été reconfigurée pour conserver une distance physique entre les membres. Des écrans en plexiglas ont également été installés sur les bureaux, et les élus devront porter un masque en tout temps lorsqu'ils seront à l'Assemblée.

Par ailleurs, la province a précisé que le nombre d’élus qui seront autorisés à être présents à l'Assemblée en même temps est toujours à l'étude.

La session d’automne — la première de la nouvelle législature depuis la réélection du parti de Scott Moe — devrait durer deux semaines, ce qui permettra notamment de débattre et d'adopter le discours du Trône, ainsi que le dépôt de plusieurs mesures législatives et projets de loi, a précisé le Conseil exécutif du gouvernement de la Saskatchewan par voie de communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !