•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une saison de glisse qui s'annonce un peu différente à Val-d’Irène

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
La station de ski enneigée.

La station sera prête à accueillir les skieurs et les planchistes pour l'ouverture prévue le 11 décembre.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Radio-Canada

La neige et la tenue du ski bazar sont des signes qui ne trompent pas : les pentes de ski seront bientôt ouvertes au Parc régional Val-d'Irène, dans la Matapédia. Toutefois, l'équipe se prépare à une saison de glisse un peu différente, en raison des mesures sanitaires liées à la pandémie de COVID-19.

Du personnel supplémentaire a dû être déniché dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre.

On a du personnel au point de vue sanitaire, pour le décompte des gens et tout ça, mais on est quand même dans une année où l'embauche est difficile, reconnaît le président de la Corporation de gestion du Parc régional de Val-d'Irène, Manuel Cantin.

La billetterie sera extérieure, il faudra réserver sa place à la cafétéria et les bulles familiales seront favorisées dans les télésièges.

Les skieurs des Maritimes absents

Mais pour Val-d'Irène, la pandémie a une autre conséquence : la perte de la clientèle des provinces maritimes.

Ils représentent grosso modo un 15 % de nos cartes de saison. C'est sûr que c'est une perte à considérer, mentionne Manuel Cantin.

Installation pour le lavage des mains.

La station s'est adaptée aux exigences de la santé publique pour éviter la contamination.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

Ce dernier espère combler cette perte avec la clientèle locale et celle des grandes villes québécoises. Il se réjouit d'ailleurs de voir que les ventes des cartes de saison sont égales à l'an passé.

Engouement pour le hors-piste

Les amateurs de glisse prévoient même déjà passer plus de temps qu'à l'habitude sur les pentes.

Il faut dire que les sports extérieurs ont la cote depuis le début de la pandémie, et que Val-d'Irène offre aussi une zone hors-piste, qui connaît un engouement sans précédent.

Ça a été très fort cet été dans des sports comme le vélo de montagne et le golf, constate Manuel Cantin. On croit que ça va se répercuter cet hiver aussi pour nous.

Des vêtements de ski usagés à vendre.

Le ski-bazar est un signe du début imminent de la saison de glisse.

Photo : Radio-Canada / Catherine Poisson

La station sera donc prête à accueillir les skieurs et planchistes pour l'ouverture prévue le 11 décembre.

D’après le reportage de Catherine Poisson

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !