•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto supplie ses résidents d'arrêter de socialiser — y compris à l'extérieur

Un agent municipal vêtu d'un gilet jaune regarde des personnes assises dansa un parc.

Un agent municipal surveille le bon respect des mesures de distance physique parmi les personnes installées dans le parc Trinity Bellwoods. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Fini les rencontres au parc, les visites sur les porches et les activités sportives entre copains.

Les responsables de la Santé publique de Toronto demandent aux résidents de la Ville-Reine de mettre fin à toute forme de socialisation avec des personnes qui ne font pas partie de leur ménage, à l'intérieur comme à l'extérieur.

Mon message aujourd'hui en ce qui concerne COVID-19 est très direct et très simple : restez à la maison, a déclaré le maire John Tory, jeudi.

La Dre Eileen de Villa en conférence de presse.

La médecin hygiéniste en chef de Toronto, la Dre Eileen de Villa.

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Lors d'une conférence de presse sur le resserrement des restrictions qui débute samedi à Toronto, la médecin hygiéniste de la ville, Dre Eileen de Villa, a donné des exemples concrets de ce que la ville vise à décourager.

Dîner en plein air ? D’accord. Avec des amis, plutôt qu'avec les membres de la famille avec lesquels vous vivez? Non, a déclaré la Dre de Villa.

Aussi sur la liste des activités à écarter : les rassemblements en plein air, l’exercice entre amis, y compris la course et les promenades, et les visites dans la cour arrière avec des membres de la famille qui n’ont pas tous la même adresse.

La solitude, un problème qui inquiète

Depuis le début de la pandémie, de nombreuses personnes comptent sur les visites en plein air comme un moyen plus sûr de voir leur famille et leurs amis.

Mais selon le maire Tory, le risque que les gens se rapprochent trop près les uns des autres, même à l'extérieur, est impossible à ignorer.

John Tory lors d'un point de presse.

Compte tenu de l'augmentation des chiffres en Ontario et à Toronto, le maire John Tory demande aux Torontois de rester à la maison autant que possible.

Photo : La Presse canadienne / Cole Burston

Vous savez ce qui se passera : deux familles sortent se promener, a déclaré John Tory  vendredi matin sur les ondes de Metro Morning de CBC Radio, et inévitablement, les enfants et les adultes se rapprochent trop sur le trottoir.

Il a reconnu qu'une distance de trois mètres entre individus serait plus sûre à l'extérieur, mais étant donné les difficultés possibles à maintenir une telle distance, la Ville préfère que ses résidents ne prennent aucun risque.

Quant aux personnes vivant seules qui bénéficiaient auparavant du feu vert pour rejoindre un autre ménage, les nouvelles règles de la ville offrent une certaine marge de manœuvre pour une ou deux personnes de soutien essentielles.

Nous savons qu’il y a un stress sur le système de santé mentale , a déclaré Tory à l'émission Metro Morning de CBC, lorsqu'on lui a demandé comment les célibataires s'en tireraient.

John Tory encourage alors les familles et les amis à tendre la main aux personnes qui sont seules, mais à le faire avec des appels téléphoniques et vidéo. Il indique également que ceux qui ont besoin d'une aide immédiate peuvent appeler le 2-1-1 et être en contact avec quelqu'un à qui parler.

Les repas à l'intérieur toujours interdits, mais une certaine indulgence pour les gymnases

La prochaine série de restrictions qui vise Toronto entrera en vigueur à 00 h 01 samedi. À ce moment-là, Toronto sera officiellement dans la zone rouge du système de code couleur de la province, avec des restrictions locales plus strictes déterminées par la Ville ajoutées en plus.

Les repas à l'intérieur continueront d'être interdits. De nombreux lieux publics, y compris les salles de spectacle, les salles de bingo, les casinos et d’autres établissements, resteront fermés. Les cours de sport en groupe en salle ne sont pas non plus autorisés, bien que les gymnases puissent accueillir un total de 10 personnes à l'intérieur.

Une affiche qui dit "plats pour emporter seulement" sur la porte d'un restaurant.

De nombreux restaurants de Toronto n'offrent plus que des mets pour emporter.

Photo : Radio-Canada / Camille Gris Roy

Et si vous vous trouvez confus parmi toutes ces restrictions, vous n'êtes pas seul.

Le maire de Toronto a reconnu, jeudi, que les dernières semaines avaient été compliquées en ce qui concerne les réglementations et l’introduction de nouvelles règles.

En mettant de côté les couleurs, les numéros et les étapes … souvenez-vous simplement de ceci, a-t-il déclaré.

Si vous devez aller au travail ou à l'école, allez-y directement et retournez. Gardez vos distances et portez un masque.

Avec des informations de Kate McGillivray de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !