•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La station Cypress Mountain, près de Vancouver, ouvre ses pistes sur fond de pandémie

Une jeune femme en habit d'hiver porte un masque qui couvre sa bouche et son nez. Elle se tient debout à l'extérieur avec ses skis en main.

Les skieurs et les planchistes devront porter le masque à moins d'être en train de manger ou de dévaler une pente.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Grâce au récent temps froid, à des chutes de neige en altitude et à de la neige artificielle, la station Cypress Mountain, dans la région de Vancouver, a ouvert ses portes aux amateurs de ski et de planche à neige le 13 novembre, plus tôt qu’à l’habitude.

Cypress Mountain est la première station de ski de la région de Vancouver et Whistler à débuter sa saison 2020-2021, sur fond de pandémie.

Comme les activités possibles sont limitées en raison de la pandémie et que les autorités sanitaires recommandent l’extérieur et l’exercice, ils ont été très nombreux à faire la file vendredi matin pour profiter de la couverture blanche qui recouvre la montagne.

Une vingtaine de personnes en habits d'hiver de couleurs différentes attendent en file dans un décor de sapins enneigés.

Des skieurs et des planchistes attendent en file lors de cette première journée d'ouverture.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Plusieurs amateurs rencontrés se sont dits surpris, mais très heureux de l'ouverture hâtive de la saison. Je suis très contente que la saison débute à la mi-novembre, car je ne m'y attendais pas, raconte Jennifer Talman, skieuse.

Les trois premiers jours de la saison affichent déjà complet. En raison de la pandémie, la station doit limiter le nombre d’amateurs qu’elle accueille et s’assurer que tous respectent la distanciation physique.

Le nombre de personnes est limité et tous portent un masque alors je ne suis pas inquiet pour la COVID, dit Amir, un amateur de sports de glisse.

Des skieurs et des planchistes sont assis deux par deux dans un remonte-pente qui les amène au sommet d'une montagne enneigée.

Le temps froid a permis une ouverture hâtive.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

J'ai beaucoup pensé à la COVID, mais j'ai mon masque pour aller à l'intérieur, pour le remonte-pente et lorsqu'il sera impossible d'être distancié. Et je n'ai pas l'intention de manger à l'intérieur ou d'aller aux salles de bain.

Une citation de :Jennifer Talman, skieuse

Une saison de ski en pandémie

Les centres de ski ont dû mettre sur pied des mesures sanitaires et des restrictions pour éviter de contribuer à la propagation du virus.

Exemples de mesures en place à Cypress Mountain :

  • des stations de lavage des mains et de désinfectant un peu partout;
  • des toilettes avec des chasse-d'eau et des robinets automatiques;
  • ventes et paiements en ligne;
  • possibilité de précommander son repas et de le prendre à emporter;
  • nouvelles aires de restauration extérieures;
  • amélioration du système de ventilation et de filtration de l'air.

Les stations de ski Seymour et Grouse n'ont pas encore annoncé leurs dates d'ouverture, alors que Whistler-Blackcomb ouvrira ses portes le 26 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !