•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac fermé définitivement

L'aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac.

L'aréna Jacques-Dubé du secteur Notre-Dame-du-Lac, à Témiscouata-sur-le-Lac, est fermé pour des raisons de sécurité. (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

La Ville de Témiscouata-sur-le-Lac ferme définitivement l'aréna Jacques-Dubé, situé dans le secteur Notre-Dame-du-Lac. Elle juge que l'état de désuétude du bâtiment le rend désormais dangereux pour les citoyens et pour son personnel.

Par communiqué, la Ville indique qu'il s'agit d'une décision unanime du conseil municipal.

Elle affirme que l'état de l'aréna ne menaçait pas la sécurité de ses utilisateurs avant que des infiltrations d'eau majeures ainsi que des déformations et des détachements de revêtement intérieur ne soient constatés sur le bâtiment.

On a commencé à voir des ballonnements, de la déformation au niveau de certaines tôles intérieures, et c'est ça qui nous inquiète.

Chantal-Karen Caron, directrice générale de Témiscouata-sur-le-Lac

La Ville précise que ces dégradations se sont produites, malgré le fait que la Ville avait antérieurement refixé [réparé] le revêtement.

Les firmes Proulx Savard et Tetra Tech ont inspecté le bâtiment, indique les autorités municipales, et leurs rapports respectifs soulèvent que la structure représente un risque pour la sécurité.

De nombreux travaux correctifs sont également recommandés pour éviter que des parties de revêtement intérieur se détachent et tombent sur des usagers dans les estrades ou sur la patinoire.

L'aréna Jacques-Dubé de Témiscouata-sur-le-Lac.

La toiture de l'aréna Jacques-Dubé aurait dépassé sa durée de vie utile (archives).

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Le communiqué émis par la Ville stipule que les rapports d'inspection mentionnent que la toiture a dépassé sa durée de vie utile et nécessite des inspections quotidiennes.

Au moindre doute, l’aréna devrait être fermé, ce qui confirme la vulnérabilité du bâtiment, précise le communiqué.

La Ville soutient qu'il serait trop onéreux de garder l'aréna ouvert tout en le gardant sécuritaire.

La marge de sécurité nécessaire afin de rassurer les occupants de ce bâtiment est devenue trop "mince", les risques sont réels et ne peuvent pas tous être contrôlés adéquatement, atteste par communiqué la directrice générale de Témiscouata-sur-le-Lac, Chantal-Karen Caron.

Une modélisation d'un bâtiment qui contient un gymnase.

Un centre récréatif pourrait remplacer l'aréna Jacques-Dubé si la population de Témiscouata-sur-le-Lac donne son assentiment au projet de construction sur deux adresses de la Ville lors du référendum organisé à cet effet (archives).

Photo : Ville de Témiscouata-sur-le-Lac

Le communiqué stipule que les organismes et les usagers de l'aréna recevront de l'accompagnement pour trouver des options de rechange pour leurs activités.

Un référendum est organisé à Témiscouata-sur-le-Lac pour que les citoyens puissent se prononcer sur le projet de construction d'un aréna et d'un centre récréatif sur deux adresses.

Si la population donne son assentiment à ce projet, un centre récréatif remplacerait l'aréna Jacques-Dubé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !