•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des pirates informatiques ciblent des pharmaceutiques

Vue rapprochée d'un test de laboratoire effectué dans un contenant transparent.

Plusieurs industriels et laboratoires pharmaceutiques se sont lancés dans la recherche pour un vaccin contre le nouveau coronavirus.

Photo : Getty Images / Douglas Magno

Reuters

Des pirates informatiques travaillant pour les gouvernements russe et nord-coréen ont ciblé plus d'une demi-douzaine d'organisations engagées dans la recherche sur les traitements et les vaccins contre le nouveau coronavirus, a annoncé vendredi Microsoft.

L'éditeur américain de logiciels précise qu'un groupe russe de pirates informatiques surnommé Fancy Bear et des groupes nord-coréens baptisés Zinc et Cerium sont impliqués dans les récentes tentatives d'intrusion contre les réseaux de sept laboratoires pharmaceutiques et instituts de recherche au Canada, en France, en Inde, en Corée du Sud et aux États-Unis.

Selon Microsoft, la plupart des cibles sont des organisations qui testent des vaccins contre la COVID-19. Les tentatives d'intrusion ont échoué dans la plupart des cas, mais certaines ont réussi, ajoute Microsoft, sans plus de précisions.

La firme de Redmond a fourni peu de détails sur ces attaques et a refusé de donner le nom des organisations visées.

Sollicitée, l'ambassade de Russie à Washington, qui a déjà rejeté par le passé les accusations d'attaques de pirates informatiques soutenus par Moscou, a dit qu'il n'y avait rien à rajouter à ses précédents démentis.

Le représentant de la Corée du Nord auprès des Nations unies n'a, quant à lui, pas réagi dans l'immédiat aux demandes de commentaires. Pyongyang a également démenti dans le passé avoir mené des actes de piratage à l'étranger.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !