•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Rupture entre Michel Potvin et l’Équipe du renouveau démocratique

Le conseiller municipal Michel Potvin s'exprime devant les médias.

Michel Potvin

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L’Équipe du renouveau démocratique devra se passer d'un joueur important. Le président de la Commission des finances de Saguenay, Michel Potvin, abandonne le navire et il entend dorénavant siéger comme conseiller indépendant.

Cet élu municipal fait le choix de tourner le dos à la formation politique menée par la mairesse sous prétexte qu’il entretient de profonds désaccords avec Josée Néron quant à la gestion des deniers publics.

M. Potvin est d’avis que des compressions sont devenues indispensables afin de rationaliser les services offerts aux citoyens faute de quoi les contribuables feront face à des augmentations de taxes considérables à moyen terme.

Or, il estime que Mme Néron n’a pas la poigne nécessaire pour entreprendre un chantier d’une telle envergure.

À son avis, la mairesse craint de bousculer la fonction publique.

Un tremplin vers la mairie?

Michel Potvin tourne-t-il le dos à l’Équipe du renouveau démocratique pour pouvoir présenter sa candidature à la mairie?

Pas nécessairement, soutient le principal intéressé.

M. Potvin affirme à qui veut bien l’entendre qu’il est toujours en réflexion.

Toutefois, il souligne qu’il a toujours de l’appétit pour la politique municipale.

Par contre, pour le moment, il ignore encore s’il va tenter de déloger son ancienne chef.

Une réaction lapidaire

Josée Néron a promptement réagi à la décision de Michel Potvin de quitter l’Équipe du renouveau démocratique.

Même si elle avance qu’elle s’entendait très bien sur la majorité des dossiers avec M. Potvin et qu’elle entretenait une relation cordiale avec lui, elle lui retire la présidence de la société de développement économique Promotion Saguenay.

Mme Néron elle-même va prendre le relais.

Josée Néron se trouve devant l'hôtel de ville de Saguenay.

Josée Néron

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Malgré le fait qu’elle prive Michel Potvin de cette responsabilité, la mairesse n’a aucunement l’intention de s’engager dans une dispute larvée avec lui.

Il n’y aura pas de guéguerre à la Ville de Saguenay, assure-t-elle, d'un ton ferme.

Josée Néron ajoute qu’elle entend continuer de travailler avec l’ensemble du conseil municipal, y compris avec M. Potvin, et ce, même si elle a la nette impression qu’il prépare déjà le terrain pour sa propre campagne à la mairie.

Elle indique que l’idée de voir Michel Potvin demeurer à la tête de la Commission des finances de Saguenay ne lui pose aucun problème.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !