•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un Torontois aux commandes de l'équipe de basketball virtuel du Canada

Shane Talbot discute au téléphone tout en travaillant à l'ordinateur.

Shane Talbot guide aussi les opérations de Maple Leaf Sports & Entertainment dans le monde du sport électronique.

Photo : Raptors Uprising/MLSE

Les équipes appartenant au monde du sport électronique ne jouissent pas encore de la popularité de leurs homologues des grandes ligues sportives, mais elles n'en sont pas moins prises au sérieux. À preuve, le Torontois Shane Talbot a été nommé responsable de l'équipe nationale NBA 2K du Canada, mardi.

Shane Talbot veillera à la sélection de l’équipe canadienne en vue d'une importante compétition en ligne prévue en décembre, le FIBA Esports Open II. Il s'agit d'un tournoi de jeux vidéo sanctionné par la fédération internationale de basketball.

NBA 2K est la célèbre franchise de jeux de basketball de 2K Sports. Une nouvelle édition sort tous les ans.

Je suis enthousiaste pour tout le monde impliqué dans la communauté professionnelle NBA 2K que la FIBA et nos équipes nationales et je crois que ce n'est que le début, dit celui qui dirige aussi l'équipe NBA 2K des Raptors de Toronto qui évolue dans le penchant virtuel de la NBA.

Je n'aurais jamais cru qu'en faisant le choix de changer de carrière il y a cinq ans, je me serais retrouvé aux commandes de l'équipe nationale (NBA 2K) du Canada aujourd'hui. C'est assez surréel.

Shane Talbot, responsable de l'équipe NBA 2K du Canada

L'Ontarien supervisera aussi les opérations et la performance de l’équipe lors de cette première compétition Esports pour Canada Basketball. L'objectif, c'est toujours un championnat, mais étant donné que les joueurs choisis se réuniront pour la première fois et qu'il n'existe pas encore de véritable cohésion entre eux, il faudra revoir un peu nos attentes, avertit Shane Talbot.

Le tournoi, qui aura lieu du 19 au 20 décembre, réunira sept fédérations – dont celle du Canada – lors d'un tournoi de la conférence d’Amérique du Nord et d’Amérique Centrale.

Opérer en terrain inconnu

Shane Talbot et l'un de ses collègues travaillent à l'ordinaire, vêtus à l'effigie des Raptors.

L'équipe NBA 2K des Rapotrs, assemblée par Shane Talbot, a conclu la dernière saison avec une fiche parfaite en 16 rencontres.

Photo : Raptors Uprising/MLSE

Le Torontois, grand partisan des Maple Leafs et des Raptors, a été embauché il y a trois ans pour opérer l'entrée de Maple Leaf Sports & Entertainment, le groupe propriétaire de ces équipes sportives, dans le monde du sport électronique.

Le basketball professionnel traditionnel est bien plus mature que nous à ce point-ci, mais avec NBA 2K, on voit beaucoup de parallèles dans la manière de connaître du succès. On cherche de l'inspiration tous les jours, mais nous ne sommes encore rien en comparaison avec le basketball traditionnel, sa notoriété et son auditoire, admet Talbot, qui a aussi aidé à mettre sur pied les équipes Esports des Maple Leafs et du Toronto FC.

D'importantes décisions à prendre

Pour ce premier tournoi, Shane Talbot a décidé de confier les fonctions d'entraîneur-chef à Sam Pham, un Canadien qui travaille pour l'équipe 2K des Bucks de Milwaukee. Ce rôle m'apparaît surréel, pour un immigrant au Canada, c'est un sentiment incroyable, a-t-il écrit sur Twitter.

Talbot et Pham rencontreront les joueurs pressentis pour faire partie de l'équipe nationale NBA 2K la semaine prochaine.

Le Torontois Yussuf Abdulla recevra un appel, assure Talbot. Yusuf_Scarbz, de son nom d'utilisateur, est l'un des joueurs étoiles de l'équipe NBA 2K des Kings de Sacramento.

En temps normal, les joueurs choisis pour représenter le Canada devraient se réunir sous un même toit afin de faciliter la communication et d'éviter les problèmes liés à leur connexion Internet. La fermeture de la frontière canado-américaine aux voyages non essentiels et la quarantaine obligatoire pour les personnes entrant au pays compliquent toutefois la situation. Talbot se penchera sur ce dossier au cours des prochains jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !