•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le festival MUTEK remporte le 35e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal

Un homme est sur scène devant une foule, avec des jeux de lumière en arrière-plan.

Simon Chioini en prestation à MUTEK en 2016.

Radio-Canada

Le festival de musique électronique et de créativité numérique MUTEK est le lauréat du 35e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal, décerné jeudi lors d’une cérémonie virtuelle. Le prix du jury a quant à lui été attribué au Centre Segal des arts de la scène, qui se consacre au théâtre anglophone. 

Lancé en 2000, MUTEK a été récompensé pour le festival qu’il a organisé en 2019. Selon le jury, cet événement s’est remarqué par sa fréquentation record, la large place donnée aux femmes et la qualité des prestations artistiques offertes ainsi que par sa programmation, incluant une variété d’artistes internationaux. 

Après 20 ans d’existence et un parcours audacieux, [MUTEK] a grandement contribué à faire de Montréal le pôle d’innovation et de mixité créative que l’on connaît aujourd’hui, a précisé, par communiqué, le Conseil des arts de Montréal.

Un coup de cœur et un modèle

Quant au Centre Segal des arts de la scène, le jury a eu un véritable coup de cœur pour le travail d’accompagnement des publics du Centre Segal autour de la production et de la diffusion de l’œuvre Children of God

Cette pièce de théâtre musical revient sur les souffrances vécues par les Autochtones ayant fréquenté les pensionnats.

En plus d’avoir présenté Children of God, le Centre Segal, qui est situé dans l'arrondissement Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce, s’est distingué par l’accompagnement des publics qu’il a mis en place. Dans un souci d’éducation et de conscientisation, les équipes ont été formées, des psychologues ont été impliqués et la portée de l’œuvre a été mesurée puis analysée.

Cette démarche est l’affirmation d’une volonté très nette de dépasser l’intention artistique et de pousser encore plus loin un message fondamentalement inclusif, dans le respect de toutes les communautés. Un modèle et une source d’inspiration à propager, a indiqué le Conseil des arts de Montréal. 

Le prix reçu par MUTEK s’accompagne d’une bourse de 30 000 $, et le Centre Segal s’est vu remettre une bourse de 15 000 $. 

Les neuf finalistes ont reçu une bourse de 5000 $.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !