•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le MBAM dévoile une œuvre inédite de Jean-Paul Riopelle

Jean-Paul Riopelle en 1965, dans son atelier de Paris

Jean-Paul Riopelle en 1965, dans son atelier de Paris

Photo : Succession Yousuf Karsh, http://karsh.org

Radio-Canada

Le Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM) consacrera une exposition à Jean-Paul Riopelle dans laquelle le public pourra voir pour la première fois la sculpture Fontaine, réalisée par l’artiste entre 1964 et 1977.

Près de 20 ans après sa mort, le peintre, sculpteur et graveur québécois nous réserve encore des surprises. Fontaine, une sculpture de plâtre peint et de cordage de quatre mètres de haut, a été achevée par l'artiste en 1977, dans son studio de Saint-Cyr-en-Arthies, en France, puis entreposée depuis 1997 dans son atelier à l’Estérel, dans les Laurentides.

Riopelle a amorcé la création de Fontaine en 1964, en réutilisant des chapes de plâtre réalisées pour la fabrication de deux sculptures en bronze, soit La victoire et le sphinx (1963, fonte 1965) et La défaite, sculptée en 1963, qui avait d’ailleurs été volée puis retrouvée par la SQ en 2011.

Andréanne Roy, historienne de l'art et commissaire invitée de l'exposition, parle de Fontaine comme d’une œuvre unique dans le corpus de sculptures de Riopelle, qui présente différents motifs issus du quotidien des populations nordiques.

Avec sa polychromie, son réseau de cordages, ses hiboux, l'œuvre condense un ensemble de motifs nordiques qui vont marquer la production des années 1970.

Cette exposition d’envergure, qui couvre la période de production de l’artiste entre 1950 et 1970, explorera, au travers de près de 175 œuvres et de plus de 200 artéfacts et documents d'archives, l'intérêt de l'artiste pour la nordicité et l'autochtonie, peut-on lire dans un communiqué.

Riopelle : à la rencontre des territoires nordiques et des cultures autochtones sera présentée dès qu’une réouverture des musées sera possible.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !