•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le transport en commun sera gratuit pour les jeunes et encore réduit pour les aînés

Une partie de la promesse électorale de Valérie Plante va être mise en place dès l’été 2021.

Des personnes assises dans le métro à Montréal.

Les jeunes de moins de 12 ans ne paieront plus pour entrer dans le métro de Montréal.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

À partir du 1er juillet, les enfants de moins de 12 ans ne paieront plus pour accéder aux autobus et aux métros de la métropole.

Il s’agit d’un investissement de 9,3 millions de dollars, inscrit dans le prochain budget de la Ville de Montréal, pour mettre en place l’an prochain cette mesure.

Actuellement, seuls les jeunes de moins de 6 ans peuvent se déplacer gratuitement dans le réseau de la STM.

Les aînés (65 ans et plus) pourront quant à eux bénéficier d’une réduction supplémentaire de 50 % du tarif qui leur est actuellement proposé.

Cette idée était l’une des importantes promesses de Valérie Plante en 2017, lorsqu’elle tentait de se faire élire à la tête de la métropole. Celle-ci ne sera cependant qu’en partie respectée.

Lors de la dernière campagne électorale, Projet Montréal s’était engagé à offrir gratuitement le transport en commun à toutes les personnes aînées. Or, ces dernières ne pourront compter que sur une baisse de moitié.

Par ailleurs, Valérie Plante avait promis d’imposer une tarification sociale (Nouvelle fenêtre), qui aurait permis aux personnes ayant un faible revenu d’avoir un rabais de 40 % du prix de l’abonnement mensuel.

Dès son élection, la mairesse avait soumis ce dossier à ses collègues de la Communauté métropolitaine de Montréal, mais aucune révision de ce type n’a pour l’instant vu le jour, même si l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui gère désormais la tarification des transports en commun, avait fait preuve d’ouverture.

Force est d'admettre qu'à cause de la COVID, ça a pris du retard, a reconnu Valérie Plante, en conférence de presse, tout en précisant vouloir continuer de pousser ce dossier.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !