•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des cérémonies format réduit pour le jour du Souvenir dans le monde

Une bouteille de désinfectant au milieu d'une boîte de coquelicots lors d'une cérémonie tenue à Sydney en Australie le 11 novembre 2020.

Les mesures sanitaires ont imposé la sobriété aux cérémonies commémorant l'Armistice.

Photo : Getty Images / Jenny Evans

Radio-Canada

Ce qui est appelé au Canada le jour du Souvenir a été souligné dans le respect de strictes mesures sanitaires un peu partout dans le monde, à l'heure où la pandémie de COVID-19 a fait à elle seule plus d'un million de décès. Tour d'horizon.

Aux États-Unis, le président Donald Trump a effectué sa première apparition publique depuis l'élection présidentielle dont il persiste à contester les résultats.

Observant le rite annuel, le président sortant est allé se recueillir sur la tombe du Soldat inconnu au cimetière d'Arlington pour une cérémonie qui s'est tenue sous la pluie.

Le président sortant Donald Trump devant une couronne mortuaire.

Le président sortant Donald Trump assiste à une cérémonie commémorant l'Armistice au cimetière d'Arlington.

Photo : Getty Images / BRENDAN SMIALOWSKI

Donald Trump n'a fait aucune déclaration publique depuis que Joe Biden a été donné grand vainqueur de la présidentielle américaine, samedi dernier. Et aux côtés des dignitaires et militaires qui l'entouraient, mercredi, il n'a pas rompu ce silence.

Pendant ce temps, à Philadelphie, le président élu, Joe Biden, s'est recueilli devant le monument commémoratif de la guerre de Corée. Le démocrate, dont le défunt fils Beau avait servi dans la Garde nationale des forces armées du Delaware, n'a pas fait non plus de déclaration.

Ce 11 novembre a par ailleurs été marqué par un attentat à l'explosif qui a fait quatre blessés à Djeddah, en Arabie saoudite, deux semaines après une attaque au couteau dans cette ville.

L'attaque est survenue dans un cimetière non musulman pendant une cérémonie commémorative de l'Armistice de 1918 à laquelle participaient des représentants de l'Union européenne. L'événement avait été organisé par l'ambassade de France en Arabie saoudite et l'Élysée a pressé ses ressortissants de redoubler de prudence dans ce pays.

En France, le 102e anniversaire de la fin de la guerre de 1914-1918 s'est déroulé en petit comité dans la matinée sous l'Arc de triomphe, en présence de quelques officiels, dont des représentants des armées.

Emmanuel Macron au Panthéon, debout derrière un cercueil.

Le président de la France, Emmanuel Macron, au Panthéon à l'occasion d'une cérémonie honorant les soldats ayant servi durant la Première Guerre mondiale et l'écrivain Maurice Genevoix, qui avait été grièvement blessé durant ce conflit.

Photo : Getty Images / LUDOVIC MARIN

Le président Emmanuel Macron a aussi souligné le centième anniversaire du Soldat inconnu : c'est en effet le 11 novembre 1920 qu'était inaugurée sa tombe non seulement à Paris, mais aussi à Londres.

À l'abbaye de Westminster, la tombe du Soldat inconnu est la seule sur laquelle il est interdit de marcher. En ce lieu, mercredi, la cérémonie a bénéficié d'une exemption spéciale pour que soient assouplies les règles sanitaires liées au coronavirus. Ainsi, le prince Charles et son épouse, Camilla, de même que le premier ministre Boris Johnson, le leader de l'opposition, Keir Starmer, et le secrétaire à la Défense, Ben Wallace, y ont participé. Pour la lecture qu'il a faite, le prince Charles portait un couvre-visage.

Des cérémonies se sont aussi déroulées à Édimbourg, Belfast et Cardiff.

Dimanche dernier, le public n'avait pas été admis au service commémoratif qui s'était tenu au cénotaphe en présence de la reine.

Les ailes de l'opéra de Sydney sont illuminées par des projections de coquelicots.

Les ailes de l'opéra de Sydney sont illuminées par des projections de coquelicots.

Photo : Getty Images / SAEED KHAN

Enfin, en soirée à Sydney, en Australie, l'architecture expressionniste qu'est celle de l'opéra a permis la composition d'un joli tableau : les ailes de ce bâtiment iconique ont été illuminées de projections de coquelicots.

Avec les informations de La Presse canadienne, cbc, Associated Press, Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !