•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 525 nouveaux cas et trois décès en Colombie-Britannique

La médecin hygiéniste en chef de la province s'adresse aux médias.

La Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé, Adrian Dix, font le point sur la progression du virus en Colombie-Britannique.

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur / CBC

Le bilan de la COVID-19 en Colombie-Britannique s'alourdit pour atteindre 525 nouveaux cas et trois décès supplémentaires en 24 heures mardi.

La province compte 19 239 cas et 284 morts depuis le mois de mars. 

Deux éclosions sont à déplorer dans des centres de soins de santé, soit au centre pour aînés Holyrood Manor, à Maple Ridge et à l'Hôpital de Burnaby.

Les données ont été dévoilées par la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, et le ministre de la Santé, Adrian Dix, par voie de communiqué.

Ils précisent que le nombre d’hospitalisations continue d’augmenter puisque 142 malades sont hospitalisés dont 46 placés aux soins intensifs.

Dans la province, 9781 personnes doivent s'isoler après une exposition potentielle au virus. Au total, 39 établissements de soins de longue durée et maisons de retraite, et trois centres de soins de santé ont des éclosions.

Dans leur communiqué, la Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé, Adrian Dix, mettent l’accent sur l’importance de respecter les nouvelles directives sanitaires mises en place pour inverser la tendance.

Un nombre croissant de personnes en Colombie-Britannique s'isolent à la maison, loin de leur travail, de leur école, de leurs amis et de leur famille, ce qui crée des tensions à la fois financières et émotionnelles inutiles pour beaucoup trop de gens, soulignent les autorités de la santé.

Ces nouvelles données de la COVID-19 arrivent au même moment que l’annonce de la province sur la prolongation de l’état d’urgence de deux semaines supplémentaires, soit jusqu’au 24 novembre.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !