•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Quelles sont les attentes envers Sandra Masters, nouvelle mairesse de Regina?

Photo de Sandra Masters.

Sandra Masters est la première femme à être élue au poste de mairesse de Regina, avec 46 % des voix. (archives)

Photo : tirée de Facebook/Sandra Masters for Mayor

Étienne Ravary Ouellet

Élue lundi soir lors des élections municipales avec plus de 46 % des voix, Sandra Masters devient la première femme élue mairesse de Regina. Son élection a suscité plusieurs réactions, dont certains d'organismes de la province qui envisagent favorablement cette nouvelle ère pour la Ville Reine, malgré les enjeux.

Le maire sortant Michael Fougere l’a d’ailleurs rapidement félicité, en publiant sur les réseaux sociaux une déclaration afin de souligner la victoire de la nouvelle mairesse. Il l’a assuré de son soutien et de sa disponibilité pour procéder à une transition sans écueils.

Au cours d’une entrevue avec CBC, il a affirmé être déçu de sa défaite lors de ces élections, mais dit qu'il respecte le choix des électeurs.

Les électeurs ont été clairs, ils voulaient un changement. Ç’a été un honneur et un plaisir de servir comme maire de Regina.

Michael Fougere, maire sortant de Regina.

Le maire sortant a du même souffle souligné les défis qui attendent la nouvelle élue, notamment avec la gestion de la crise de la COVID-19, en y allant de quelques conseils.

La chose la plus importante, c’est l’écoute et la patience. Il faut partager ses valeurs et les priorités qui doivent être mises de l’avant. Une fois que cela est fait, le chemin à suivre est plus simple.

La chambre de commerce de Regina confiante avec les priorités de la mairesse

Le président et directeur général de la chambre de commerce de Regina, John Hopkins, souligne d’emblée les enjeux auxquels fait face Regina.

Selon son analyse, Sandra Masters voudra procéder avant tout à une analyse du fonctionnement de la ville , afin de statuer rapidement sur la question des impôts fonciers pour les résidents de la ville.

Je soupçonne qu’elle voudra procéder à une analyse le plus rapidement possible [...] Ça m'étonnerait beaucoup qu’elle procède à une réduction des impôts , décrit-il en parlant des enjeux du conseil de ville.

Le PDG de la chambre de commerce de Regina, dans son bureau.

Le PDG de la chambre de commerce de Regina souligne que la question des impôts fonciers sera sans doute dans la mire de la nouvelle administration (Archives).

Photo : Radio-Canada

Elle doit encore évaluer ses objectifs, raconte John Hopkins, en précisant que le souhait de la chambre de commerce de Regina, c’est de voir des actions concrètes qui vont venir aider les entreprises pendant cette période incertaine.

Le budget municipal devrait être la priorité, selon John Hopkins, puisque les administrations municipales ne peuvent se permettre d’avoir des déficits, contrairement aux gouvernements provinciaux et fédéraux.

Les budgets municipaux sont complexes, car l’argent n’est pas aussi disponible. Elle sera bien épaulée afin de gérer l’argent de la ville, dit-il avec confiance.

Une première femme élue, un leadership fort attendu

John Hopkins souligne par ailleurs la victoire d’une femme à titre de mairesse élue, une première dans l’histoire de la ville.

Ç’a été une soirée excitante pour beaucoup de monde. On est assez content de voir les nouveaux visages et on a déjà hâte de commencer le travail avec les nouveaux élus.

John Hopkins, PDG de la Chambre de commerce de Regina.

La porte-parole de Women for Saskatchewan, Winter Fedyk, s'est également réjouie de l'élection de Sandra Masters. J’étais vraiment heureuse de voir une femme déposer sa candidature pour le poste de mairesse. Elle a mené une bonne campagne.

Selon Winter Fedyk, l’élection d'une première mairesse est une bonne nouvelle pour les groupes ethniques et identitaires de la ville, qui devraient être en bonne posture pour obtenir une voix à l’hôtel de ville.

Ça envoie un message fort, que Regina est une ville ouverte et diversifiée. Je crois que c’est une excellente chose pour la population , dit-elle, ajoutant que les prochains mois seront cruciaux quant à son leadership.

J’ai hâte de voir de quel bois elle se chauffe , conclut Winter Fedyk.

Avec les informations de Jean Baptiste Demouy, Emmanuelle Poisson, Karolina Rozwadowski et de Heidi Atter.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !