•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto : restaurants, bars et casinos doivent rester fermés

Elle est en conférence de presse.

La Dre Eileen de Villa, médecin hygiéniste de Toronto, en a fait l'annonce en compagnie du maire John Tory, mardi après-midi.

Photo : CBC

Radio-Canada

La Ville de Toronto a annoncé mardi de nouvelles restrictions dans le but de lutter contre la récente augmentation du nombre de cas de COVID-19 dans la ville.

En réponse à l'augmentation du nombre de nouveaux cas quotidiens et du taux de positivité aux tests de dépistage, la Ville de Toronto a annoncé mardi de nouvelles mesures de confinement.

Les salles à manger des restaurants, les bars et les casinos devront rester fermés jusqu'à nouvel ordre. De plus, tous les lieux de réunion, telles les salles de spectacle ou les salles de conférence des hôtels, devront rester fermés.

Les salles d'entraînement individuel pourront accueillir un maximum de 10 clients à la fois s'ils peuvent respecter trois mètres de distanciation physique, peu importe la grandeur de la pièce. Les cours d'entraînement de groupe sont interdits.

Les lieux de culte ne pourront accueillir qu'un maximum de 50 personnes. Ce chiffre doit être réduit dans les lieux plus petits puisqu'il doit y avoir un maximum de 30 % de la capacité normale de personnes présentes.

Je comprends que ces actions auront un impact économique. J'en suis vraiment désolée, a déclaré la Dre Eileen de Villa, médecin hygiéniste de la ville, en point de presse mardi. Mais permettre à COVID-19 de continuer de se propager à cette vitesse causerait encore plus de dommages.

Si aucune mesure n'est prise, nous pouvons nous attendre à voir plus d'infections, ce qui signifierait plus de maladies et plus de décès.

Une citation de :Dre Eileen de Villa

La Dre de Villa a aussi émis de fortes recommandations :

  • Tous les rassemblements sociaux doivent être limités aux membres d'un seul ménage et à une ou deux personnes offrant un soutien essentiel
  • Les gens devraient restreindre les contacts à ces membres et seulement à ces membres
  • Les citoyens ne devraient sortir de chez eux que pour des raisons essentielles
  • Le télétravail devrait être encouragé par les employeurs
  • Les endroits qui peuvent accueillir des gens devraient passer en revue leur système de ventilation
  • les clients ne devraient pas être autorisés à consommer de la nourriture ou des boissons en se promenant dans les centres commerciaux

La Dre de Villa a confirmé que les écoles resteront ouvertes. Nous avons vu relativement peu d'éclosions dans nos écoles depuis la rentrée, a-t-elle déclaré.

Il est en conférence de presse, devant les drapeaux de Toronto et du Canada.

Le maire de Toronto, John Tory, était présent au point de presse de mardi.

Photo : CBC

Le maire de Toronto, John Tory, a expliqué le raisonnement derrière de telles décisions. Notre objectif reste de sauver des vies, de protéger la santé de nos résidents, en particulier de nos résidents les plus vulnérables dans les foyers de soins de longue durée et les écoles, et d'éviter que notre système de santé ne soit submergé.

Renversement de situation

Cette annonce a été faite moins de quatre jours avant la réouverture annoncée de ces lieux. Le premier ministre Doug Ford a annoncé la semaine dernière la réouverture des bars, restaurants et salles d'entraînement dans les zones rouges. Les nouvelles mesures confirment que ces lieux resteront fermés malgré tout.

La région de Peel, qui se trouve à l'ouest de Toronto, a annoncé des mesures similaires lundi.

Il y a 533 nouveaux cas à Toronto mardi. La Dre de Villa a également souligné que le taux de positivité entre le 1er et le 7 novembre se situe à 5,9 %. Ceci signifie que 5,9 % des gens qui ont subi un test de dépistage ont reçu un diagnostic positif.

Notre dossier : La COVID-19 en Ontario

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !