•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Il y a 30 ans, Florence Arthaud remportait la Route du Rhum

Florence Arthaud lors de son passage à Québec à l'été 1984.

Il y a 30 ans, la « skipper » Florence Arthaud était la première femme à remporter la course transatlantique en solitaire de la Route du Rhum.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le 18 novembre 1990, la skipper Florence Arthaud remportait la quatrième édition de la Route du Rhum. C’était la première fois qu’une navigatrice gagnait cette prestigieuse course à la voile transatlantique en solitaire.

La « fiancée de l’Atlantique »

Ce n'est pas pour rien qu’on la surnommait la « fiancée de l’Atlantique ». Florence Arthaud devait avoir de l’eau salée dans les veines.

Dès sept ans, elle commence à naviguer avec son père, l’éditeur Jacques Arthaud, et un de ses frères.

En 1978, elle participe à 21 ans à la première édition de la course transatlantique en solitaire, la Route du Rhum, qui part de Saint-Malo pour se rendre à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe.

Elle se classe onzième dans cette compétition.

En 1984, elle s'inscrit à la course Transat Saint-Malo–Québec organisée dans le cadre de l’été Mer et Monde qui célèbre le 450e anniversaire de la découverte du Canada.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Québec mer et monde, 14 août 1984

L’animatrice Christiane Suzor de l’émission Québec mer et monde profite du passage de Florence Arthaud à Québec pour l’interviewer le 14 août 1984.

La « skipper » y parle de son apprentissage de la mer qui s’est fait sans formation classique. Elle démontre aussi un grand amour pour son bateau.

Victoire contre vents et marées

Je me sens protégée quand je suis en mer, alors que je n’ai pas forcément ce sentiment de sécurité à terre.

Florence Arthaud, 1991
Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Scully rencontre, 5 mai 1991

Dans une entrevue accordée à Robert Guy Scully, animateur de l’émission Scully rencontre, le 5 mai 1991, Florence Arthaud nous révèle qu’elle se sent moins en danger sur les flots que sur la terre ferme.

C’est une déclaration à première vue qui peut surprendre. Car, il ne faut pas l’oublier, Florence Arthaud a failli quelques fois mourir en mer.

La mort, comme elle le raconte dans l’interview, elle l’a frôlée de près durant la course transatlantique de la Route du Rhum en 1990.

Au milieu de l'Atlantique, elle fait une hémorragie.

Elle n’a pas de moyens de demander des secours et elle remet sa vie dans les mains de Dieu.

Pendant trois jours, elle oscille entre la vie et la mort.

Puis, l’hémorragie s’arrête. Florence Arthaud peut redémarrer son bateau et avoue qu’elle serait contente si elle terminait cette course troisième au classement.

À son arrivée à Pointe-à-Pitre, elle a une énorme surprise.

Non seulement elle remporte l’épreuve, mais elle raccourcit à 14 jours, 10 heures et 10 minutes le temps de traversée.

Et c’est la première fois qu’une femme gagne cette course.

Au cours de cette entrevue avec Robert Guy Scully, on fait connaissance avec une femme éprise de la liberté et des sensations fortes que lui procure la mer.

C’est aussi une athlète qui cherche toujours à se dépasser qu’on rencontre à travers cette entrevue.

Une mort inattendue

Florence Arthaud a failli plusieurs fois mourir au cours de sa vie.

Pourtant, la rencontre avec la grande faucheuse, elle ne la fera pas sur l’eau, mais dans les airs.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal/Midi, 9 mars 2015

C'est ce que rappellent, le 9 mars 2015, l’animatrice du Téléjournal/Midi Azeb Wolde-Giorghis et le journaliste Frédéric Nicoloff.

La navigatrice meurt au cours d’un tournage d’une téléréalité en Argentine dans laquelle elle était une des participantes.

Un hélicoptère utilisé lors du tournage a heurté par en dessous un deuxième hélicoptère dans lequel voyageait Florence Arthaud.

Ce jour-là, l’écrasement fait 10 morts, dont les équipes de pilotage et l’équipe de production qui tournait la télésérie.

Avec Florence Arthaud, deux autres athlètes français de haut calibre, la nageuse Camille Muffat et le boxeur Alexis Vastine, ont péri dans l'accident.

La tragédie est vécue comme un choc en France.

Le président français François Hollande et le premier ministre Manuel Valls offrent publiquement leurs condoléances aux familles des victimes.

Florence Arthaud a été inhumée sur l’île Sainte-Marguerite en face de Cannes. Elle avait 57 ans.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.