•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Hommage à la rivière Rouge, par le poète Sébastien Gaillard

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Le poète Sébastien Gaillard à côté de la rivière Rouge à Winnipeg

Performance éclair, le poète Sébastien Gaillard récite son poème la rivière Rouge

Photo : Denis Chamberland

Avec son poème La rivière Rouge, le poète Sébastien Gaillard compose un hommage à cet immense cours d’eau qui traverse le paysage urbain de Winnipeg. Dans une performance éclair mise en images, l’auteur nous entraîne dans une oeuvre rythmée et sentie.

Moi qui ne suis pas poète, j'ai décidé de m'inspirer de son style pour vous le présenter.

Qui est Sébastien Gaillard? 

Il est natif de la Haute-Savoie en France;
Il est arrivé au Manitoba en 2017 avec sa femme et ses deux enfants;
Il a édité son premier recueil il y a plus de 20 ans;
Il en a, depuis, publié plus d'une douzaine;
Il a écrit, aidé de collaborateurs, 10 journaux sur 5 ans;
Il a appelé son journal de propagande poétique LaTribune du Jelly Rodger;
Il a joué dans la pièce de théâtre du Cercle Molière Les allogènes;
Il a participé au Marathon de création;
Il est le directeur général de la Maison Gabrielle-Roy.

J'aime bien l'écriture, c'est une façon de parler sans être interrompu et c'est un bon refuge pour moi.

Sébastien Gaillard, poète

Pourquoi écrit-il?

Il s'intéresse à la poésie depuis qu'il sait lire;
Il utilise la poésie comme un outil pour ne pas devenir fou;
Il écrit parfois pour se reconnecter, parfois pour se déconnecter;
Il croit en la force de la poésie.

Ça ne coûte pas grand-chose, on peut faire des événements autour de la poésie qui peuvent avoir des répercussions incroyables et puis fédérer tellement de gens, dit le poète.

Photo de publications de LaTribune du Jelly Rodger.

LaTribune du Jelly Rodger de Sébastien Gaillard, un journal de propagande poétique semi-annuel.

Photo : Denis Chamberland

Comment travaille-t-il?

Il fait de l'écriture une préoccupation quotidienne;
Il n'a pas peur de la page blanche;
Il adore les cahiers blancs et les carnets;
Il aime toutes les surfaces sur lesquelles il peut écrire;
Il est une éponge qui s'inspire de tout;
Il aspire par ses sens;
Il s'endort en pensant à des textes;
Il lui arrive de se lever la nuit pour écrire;
Il trouve les phases de l'endormissement et du réveil géniales;
Il aime être connecté avec son inconscient, avec ses rêves.

Je suis passionné de psychanalyse, de littérature. En étant une éponge, il y a des choses qui me traversent et je vais aller dans l'introspective des choses.

Sébastien Gaillard

Pourquoi La rivière Rouge?

Il trouve que la rivière Rouge symbolise le plus Winnipeg;
Il a écrit le poème La rivière Rouge pour le festival Thin Air du Manitoba;
Il l'a traduit en anglais et lu à l'Oodena Celebration Circle, situé au Lieu historique national de La Fourche à Winnipeg;
Il compte incorporer La rivière Rouge dans un recueil de poésie qui sortira cette année aux éditions du Blé.

Écrire c'est la première phase, après, la poésie vit lorsqu'elle sort des lignes. C'est encore plus sublime quand c'est la personne qui a écrit le poème qui vous le livre. Ça, c'est de beaux cadeaux.

Sébastien Gaillard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !