•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Manitoba nomme 7000 entités géographiques en l’honneur des soldats morts au combat

Plan rapproche d'épinglettes en forme de coquelicots.

En 2016, le gouvernement du Manitoba a lancé le Projet de dénomination géographique.

Photo : Autre banques d'images / Guy Leblanc

Patricia Miotto

En l'honneur des soldats manitobains tombés au combat pendant la Première Guerre mondiale, le gouvernement du Manitoba a nommé 7764 entités géographiques dans la province, a annoncé le ministre de l'Agriculture et du Développement des ressources, Blaine Pedersen.

Il est important de rendre hommage aux Manitobains qui ont sacrifié leur vie pour notre pays pendant la Première Guerre mondiale, a déclaré M. Pedersen dans un communiqué de presse.

De plus, le Programme des noms géographiques du Manitoba travaille en collaboration avec la Commission de toponymie du Canada (CTC) pour s'assurer que tous ces noms sont également transférés dans la base de données toponymiques du Canada, explique le ministre.

Ces nouveaux noms commémoratifs s'ajoutent aux 4200 lacs, îles, baies et autres entités géographiques nommées en l'honneur des soldats manitobains tombés au combat, de la Seconde Guerre mondiale à nos jours.

La préservation des noms de nos braves hommes et femmes ainsi que de leurs histoires sera un héritage durable résultant de l'attribution de noms commémoratifs à ces entités géographiques, a déclaré l'envoyé spécial du Manitoba pour les affaires militaires, Jon Reyes.

En 2016, le gouvernement du Manitoba a lancé le Projet de dénomination géographique pour rendre hommage officiellement aux hommes et aux femmes du Manitoba qui ont perdu la vie en servant le Canada pendant la Première Guerre mondiale. Ce projet était ouvert aux suggestions et plus de 1000 personnes ont participé, selon le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !