•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l'Ontario a 1388 nouveaux cas, un record

Le nombre de cas à Toronto et dans la région de Peel atteint aussi un sommet.

Une infirmière de l'Hôpital Humber River de Toronto portant un masque et une visière.

Toronto est l'une des villes les plus touchées par la COVID-19 au Canada.

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada

L'Ontario fracasse mardi son record du plus grand nombre d'infections en une journée depuis le début de la pandémie, avec 1388 nouveaux cas confirmés de COVID-19 et 15 morts.

Le sommet précédent dans la province était de 1328 cas, dimanche dernier.

Par ailleurs, pour la deuxième journée de suite, Toronto pulvérise son record, mardi, du nombre de cas quotidiens, avec 520 infections.

La région de Peel établit elle aussi un nouveau sommet avec 395 cas.

La région de York a 100 infections; Halton, 72; Niagara, 50; Waterloo, 42; Durham, 36; Hamilton, 35; et Ottawa, 23.

Le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens en Ontario au cours de la dernière semaine grimpe à 1154.

L'Ontario est en train de surpasser le Québec comme épicentre de la pandémie au pays.

Malgré 781 guérisons, le nombre de cas actifs dans la province (10 106) franchit pour la première fois, mardi, la barre des 10 000.

Le nombre d'hospitalisations (422) est en forte hausse (+55). Toutefois, le nombre de patients aux soins intensifs (82) baisse pour la troisième journée de suite.

Au total, l'Ontario recense 86 783 cas depuis le début de la pandémie.

Le bilan du nombre de morts est de 3260 avec les 15 décès qui s'ajoutent mardi.

Doug Ford critiqué

L'opposition libérale a accusé Doug Ford de mettre en péril la santé des Ontariens, pour faire plaisir à son caucus, qui souhaite un déconfinement.

Le Nouveau Parti démocratique (NPD) affirme que le premier ministre minimise la gravité de la deuxième vague et tarde à faire les investissements nécessaires pour aider la population et les entreprises à passer à travers de la crise.

« Doug Ford joue avec la vie des gens, et il nous place dans une situation où il pourrait y avoir, plus tard, un confinement plus long et plus strict. »

— Une citation de  Sara Singh, députée néo-démocrate

Dans la région de Peel, le médecin hygiéniste local, le Dr Lawrence Loh, a imposé lundi ses propres restrictions – qui vont plus loin que les directives provinciales – afin de tenter de freiner la propagation du coronavirus.

Toronto a fait de même, mardi.

Selon le plan provincial, les restaurants, les bars et les salles de sport, notamment, doivent rouvrir samedi prochain dans la Ville Reine. Le ministère de la Santé précise dans un courriel qu'il collabore avec Toronto et suit l'évolution de la situation.

Y a-t-il des divergences d'opinions entre la province et certains bureaux locaux de santé publique? Nous avons toujours été clairs, dit le ministère. Les médecins hygiénistes locaux ont le pouvoir d'adapter les restrictions sur leur territoire selon leur situation régionale.

Dans son point de presse, mardi, le premier ministre ontarien a esquivé toutes les questions des journalistes en relation avec le message de la province, l'augmentation du nombre de cas au quotidien et l'incidence des niveaux de restriction sur la population active.

159 cas de plus dans les écoles

La santé publique recense mardi 159 infections supplémentaires en milieu scolaire, pour un total de plus de 1900 cas en deux semaines.

Environ les deux tiers des nouveaux cas touchent des élèves.

Le nombre d'écoles ayant actuellement un cas déclaré de COVID-19 grimpe à 601, mardi, soit 12,45 % des écoles de la province.

Trois écoles sont actuellement fermées, à cause d'une éclosion.

Faible dépistage

Seuls un peu plus de 29 100 tests de dépistage ont été effectués au cours des dernières 24 heures, ce qui est bien en dessous de la cible provinciale de 50 000 tests par jour.

Baisse d'impôts pour les entreprises

Lors de son point de presse quotidien, le premier ministre Doug Ford a annoncé un allégement financier pour les entreprises. La mesure fait partie du budget de la province, dévoilé la semaine dernière.

Selon le communiqué officiel qui a suivi l'annonce, le gouvernement de l'Ontario propose de donner aux municipalités la souplesse d'offrir aux petites entreprises un allégement ciblé de l'impôt foncier.

Le premier ministre a suggéré en point de presse que la province allait considérer offrir un allégement fiscal égal à celui offert par les municipalités, aucune annonce officielle a été faite en ce sens.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !