•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux enfants du Québec illustrent le nouveau livre de J. K. Rowling 

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal, 8 septembre 1994

Radio-Canada

Hubert Jasmin, 9 ans, et Flavie Légaré, 11 ans, ont eu la surprise de voir leur dessin respectif sélectionné pour illustrer la version francophone de L’Ickabog. Ce nouveau roman de J. K. Rowling, l’autrice de la saga Harry Potter, sort mardi dans les librairies. 

Afin de distraire les enfants lors du confinement du printemps dernier, J. K. Rowling a publié en ligne des chapitres de L’Ickabog, un conte qu’elle avait écrit – sans le faire paraître – 10 ans auparavant pour les 7-12 ans. 

Six dessins chacun

Pour illustrer les 64 chapitres de la version papier de ce roman, un concours a été lancé aux dessinateurs et dessinatrices en herbe. C’est ainsi que les œuvres de Hubert et Flavie se sont retrouvées imprimées dans l’édition française de L’Ickabog.

J'ai été plus que mégacontent, j'ai été super content, a lancé Hubert au micro du journaliste Louis-Philippe Ouimet. Partageant la passion du dessin avec sa mère, il manie les crayons de couleur environ deux heures par jour.

J'étais super contente, mais en même temps un peu déçue que ce soit juste un petit pied [qui soit retenu pour le livre], a déclaré Flavie, qui a envoyé six dessins pour le concours, dont l’un d’une patte de l'Ickabog.

Une petite fille aux cheveux longs tient un livre illustré dans ses mains.

Flavie Légaré pose avec le dessin qu'elle a envoyé au concours initié par J. K. Rowling.

Photo : Radio-Canada

C’est sa marraine, professeure d’arts plastiques, qui lui a donné la piqûre du dessin. La fin de semaine, je passe la journée enfermée dans ma chambre à dessiner, a dit celle qui a lu l’ensemble des livres de la saga Harry Potter lorsqu’elle était en troisième année.

Quant à Hubert, il a imaginé six dessins, dont l’un représente un chasseur du monstre qu’est l’Ickabog. La légende dit que [l’Ickabog] est vraiment terrifiant, qu’il mange les humains, a-t-il précisé. 

Un petit garçon pointe un dessin du doigt.

Hubert Jasmin a dessiné ce chasseur d'Ickabog.

Photo : Radio-Canada

Un livre autographié en cadeau

Un petit garçon blond pose, souriant, avec un livre

Hubert Jasmin et le livre « L'Ickabog », écrit par J. K. Rowling

Photo : Radio-Canada

Flavie et Hubert ont reçu un exemplaire de L’Ickabog signé par J. K. Rowling. En plus, leurs écoles recevront chacune pour 800 dollars de livres. 

Peut-être que je vais photocopier sa signature et l’accrocher dans ma chambre, a raconté la jeune fille.

Gagner le concours a donné des ailes aux deux enfants. Je vais devenir bédéiste, je vais devenir auteur et illustrateur, a affirmé Hubert, qui a également remporté, en mai dernier, un autre concours de dessin. 

De son côté, Flavie le sait : sa future carrière sera liée à l’art.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !