•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Trump congédie son secrétaire à la Défense

Mark Esper lors d'une rencontre.

Mark Esper était secrétaire à la Défense depuis un peu plus d'un an.

Photo : Reuters / Erin Scott

Radio-Canada

Le président américain, Donald Trump, a annoncé lundi midi avoir limogé son secrétaire à la Défense, Mark Esper. Ce changement survient deux jours après la victoire de Joe Biden à l'élection présidentielle américaine.

Dans une brève série de tweets, le chef de l'État américain a annoncé que Christopher Miller, actuellement directeur du Centre national du contre-terrorisme, sera secrétaire intérimaire dès maintenant.

M. Miller n'occupait ses fonctions au contre-terrorisme que depuis le 10 août dernier.

Le secrétaire par intérim est arrivé au Pentagone vers 14 h, lundi. On ignore si M. Esper se trouvait alors toujours dans son bureau du troisième étage de l'iconique bâtiment.

Quant à M. Esper, il a été congédié, a écrit Trump sur le réseau social. J'aimerais le remercier pour ses services.

Mark Esper était secrétaire à la Défense depuis le 21 juin 2019.

Dans une entrevue accordée au Military Times, le 4 novembre, M. Esper a confirmé que le torchon brûlait entre la Maison-Blanche et lui-même depuis un certain temps. Et que s'il n'avait jamais eu l'intention de démissionner, il s'attendait à être remercié.

Les relations entre le bouillant président septuagénaire et le technocrate Mark Esper, 56 ans, étaient tendues depuis que le chef du Pentagone s'est opposé publiquement en juin au déploiement de l'armée pour réprimer les manifestations antiracistes dans le pays.

L'ex-secrétaire a aussi rejeté les affirmations voulant qu'il ait été un « béni-oui-oui » du président Trump.

Qui s'est davantage tenu droit que quiconque au sein du cabinet? M'avez-vous vu parler du "leadership exceptionnel de bla-bla-bla..."?, a-t-il mentionné lors de cette entrevue.

Avec les informations de Reuters, et Agence France-Presse

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !