•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des mesures d'aide ciblées pour freiner la propagation dans la région de Peel

Plusieurs personnes portant des masques font la queue à l’extérieur.

La région de Peel est considérée comme un ezone rouge (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le gouvernement de l’Ontario annonce un soutien supplémentaire dans la région de Peel qui est aux prises avec une forte augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19. Parmi les nouvelles mesures, la province compte élargir l’accès au dépistage et augmenter la capacité des hôpitaux.

Notre gouvernement concentre les ressources de santé publique là où elles sont le plus nécessaires, a indiqué la ministre de la Santé, Christine Elliott en conférence de presse, lundi, au moment où de nouvelles restrictions entraient en vigueur dans la région.

La ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott, lors d'une conférence de presse à Queen's Park.

La ministre de la Santé de l'Ontario, Christine Elliott (archives).

Photo : La Presse canadienne / Frank Gunn

Trois nouveaux centres de dépistage communautaires ouvriront leurs portes d’ici mardi à Brampton alors que sept autres pharmacies ou centres d’évaluation seront mis en place au cours des deux prochaines semaines dans la région pour offrir plus de tests.

Davantage de sites mobiles ont également été annoncés afin de faciliter l’accès aux tests de dépistage dans certains secteurs de la collectivité.

Avec plus de 234 nouveaux lits dans 3 hôpitaux et établissements de santé de la région, la province souhaite limiter la pression exercée par la COVID-19 sur la capacité hospitalière et assurer la poursuite des chirurgies et autres procédures.

Nous faisons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les [autres] opérations puissent se poursuivre, a précisé Mme Elliott.

Le gouvernement de l’Ontario continue par ailleurs de miser sur la sensibilisation et la communication pour encourager le dépistage dans la région.

Le bureau de santé publique de Peel a annoncé 279 nouveaux cas de coronavirus lundi.

La région est considérée comme une zone rouge depuis la semaine dernière.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !