•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le BAPE ne recommande pas le projet de tramway de Québec

Esquisse du tramway au passage de l'intersection entre la rue des Frênes et la 1re Avenue. Des passants sont sur le trottoir et une fine neige recouvre le sol.

Esquisse du tramway au passage de l'intersection entre la rue des Frênes et la 1re Avenue.

Photo : Ville de Québec

Le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) juge que le projet de tramway n'est pas optimal pour la ville de Québec dans son rapport dévoilé lundi matin. L'organisme recommande donc que le projet ne soit pas autorisé dans sa forme actuelle, tout en rappelant l'importance d'établir un réseau de transport structurant à Québec.

Le BAPE invite l'administration Labeaume à refaire ses devoirs. Il juge entre autres « peu convaincante » l’étude commandée par la Ville de Québec pour déterminer le choix du tramway comme moyen de transport principal du réseau.

Même si le projet de tramway proposé constitue incontestablement une amélioration du réseau de transport collectif de la ville sur le plan de l’offre de service, sa capacité à répondre de manière optimale aux défis de mobilité de la ville, et plus largement à ceux de la Communauté métropolitaine de Québec, n’est pas démontrée, peut-on lire dans le rapport.

Cela est d’autant plus préoccupant lorsque l’on considère le montant des fonds publics engagés et les importantes répercussions du projet sur le milieu, ajoute le BAPE.

Le budget initial du projet représente un total de 3,3 milliards de dollars.

L'option du métro

La Ville de Québec avait mandaté la firme SYSTRA pour faire une analyse des modes de transports les plus optimaux pour le projet de réseau structurant.

La commission note que le résultat de l’analyse comparative des coûts du tramway et du métro est trop incertain pour servir de critère de décision, et que l’option du métro léger n’a pas été convenablement considérée

Une citation de :Extrait du rapport du BAPE sur le projet de construction d'un tramway à Québec

Le BAPE note également que les problèmes d’insertion, le fonctionnement dans des conditions hivernales et les coûts nécessaires pour la réfection de façade à façade semblent sous-estimés dans l’analyse.

Des personnes assises de dos font face à une petite scène où sont installés les membres de la commission du BAPE sur le projet de tramway à Québec

Les consultations du BAPE à Québec ont débuté en juillet.

Photo : Radio-Canada / Jean-Michel Cloutier

Bref, l’ampleur de l’avantage conféré au tramway par rapport au métro dans l’étude de SYSTRA n’est pas soutenue de manière convaincante, conclut le BAPE.

La crédibilité de la firme SYSTRA avait d'ailleurs été mise à mal par l'opposition Québec 21.

Les banlieues peu touchées

La desserte des banlieues représente l'une des priorités du gouvernement du Québec dans sa participation au projet.

Or, selon le BAPE, cet aspect n’est pas démontré dans le projet actuel.

La commission conclut de ses analyses que le projet de tramway en tant que tel n’améliorerait pas significativement la mobilité des personnes dans les banlieues, qui connaissent la plus forte croissance, et qu’après la mise en place du RSTC, la proportion de citoyens qui utiliseraient le transport en commun y resterait sensiblement la même qu’avant son implantation, peut-on lire.

Le BAPE conclut toutefois que le projet bénéficierait pour la desserte des quartiers centraux.

Meilleure collaboration avec les citoyens

Selon le BAPE, les consultations ont permis de constater que la Ville doit mieux communiquer avec ses citoyens à propos de ce projet.

Salle remplie de citoyens

Les citoyens étaient nombreux à la première rencontre sur le réseau structurant.

Photo : Radio-Canada / Louise Boisvert

La Ville de Québec doit renforcer ses mécanismes de consultation avec les citoyens en privilégiant des communications factuelles, ciblées et bidirectionnelles.

Elle invite même à une collaboration directe avec les citoyens pour la conception du projet.

En plus de leur offrir une information fiable et transparente, la Ville pourrait plus formellement convier les citoyens à un processus de co-conception du projet de réseau structurant, peut-on lire dans le rapport

Le gouvernement du Québec dit prendre acte du rapport du BAPE et doit réagir plus tard cette semaine.

Dossier du BAPE - Projet de construction d'un tramway à Québec by Radio-Canada on Scribd

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !