•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

D’autres tempêtes ne sont pas attendues dans l’immédiat en Saskatchewan

Une voiture ensevelie sous la neige fraîchement tombée à Saskatoon.

Il y a très peu de données sur la quantité de neige tombée, mais des régions en ont reçu jusqu'à 45 centimètres.

Photo : Radio-Canada / Jason Warrick

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Environnement Canada indique que les prévisions météorologiques n’annoncent pas de précipitations de neige majeures pour la Saskatchewan après la tempête qui a touché la province dans la nuit de samedi à dimanche.

Les prévisions qu’on a ne suggèrent pas de gros systèmes dans les prochains jours, dit la météorologue à Environnement Canada, Natalie Hasell.

Natalie Hasell indique que le phénomène des dernières heures, notamment à Saskatoon, est dû à une dépression en provenance du Colorado et qui se produit à cette période de l’année.

« C’est tout à fait normal pour cette période de l’année. Habituellement, on peut avoir des vents forts, donc la combinaison de neige et de vents forts peut réduire la visibilité. »

— Une citation de  Natalie Hasell, météorologue à Environnement Canada

Natalie Hasell souligne que, même si la dépression se déplace vers le Manitoba, il faudra s’attendre à de faibles précipitations de neige dans le sud-est de la Saskatchewan.

Elle ajoute également que la dépression du Colorado n'est souvent pas la seule à l'origine de cette forme de tempête et que d’autres systèmes de la même nature en provenance de l’Alberta et des Territoires du Nord-Ouest peuvent toucher la Saskatchewan.

Environnement Canada note qu’il est difficile de connaître la quantité de neige reçue dans la province en raison du vent.

« Il se peut qu'il y ait des endroits qui ont reçu beaucoup plus et d'autres qui ont reçu beaucoup moins, parce que la façon dont la neige est tombée avec les forts vents est vraiment difficile à quantifier. »

— Une citation de  Natalie Hasell, météorologue à Environnement Canada

Selon Mme Hasell, la quantité de neige la plus élevée enregistrée à certains endroits de la province est d’environ 35 à 40 centimètres, alors que d’autres en ont reçu de 10 à 20 centimètres.

Par ailleurs, Environnement Canada souligne l’importance de vérifier l’état des maisons et des alentours. L’agence fédérale demande à la population de se munir de trousses d'urgence dans les maisons et les véhicules.

Des cours annulés

Lundi, les écoles secondaires de Saskatoon ont annulé les cours en raison de la tempête hivernale qui a balayé la ville.

La Division scolaire des écoles publiques de Saskatoon et la Division scolaire des écoles catholiques du Grand Saskatoon affirment dans un communiqué de presse commun que la tempête a créé des conditions potentiellement dangereuses pour les élèves et les membres du personnel.

La décision des deux divisions scolaires a été prise de concert avec la Ville de Saskatoon et les services d’urgence. L’annulation des cours en présentiel contribue à assurer la sécurité des élèves et des membres du personnel, tout en soutenant le travail de la Ville pour déblayer les rues et faciliter les élections municipales, puisque certaines de nos écoles sont des bureaux de vote, souligne le communiqué.

Une rue remplie de neige à Saskatoon.

À Saskatoon, il y avait beaucoup de voitures ensevelies par la neige, dont celle-ci.

Photo : Radio-Canada / Trevor Bothorel

Les divisions scolaires affirment également que les enseignants fourniront les directives et les devoirs à leurs élèves par le biais de l’apprentissage à domicile. Une décision sera prise lundi en ce qui concerne les cours en classe de mardi.

Les cours en présence sont aussi annulés à l’Université de la Saskatchewan. Cette dernière souligne que cette annulation concerne également les laboratoires et les cliniques.

Élections municipales dans la province

La Ville de Saskatoon demande à la population de rester à la maison lundi pour permettre à ses employés de travailler afin d'assurer un retour à la normale, a indiqué en conférence de presse, lundi matin, le chef du Service d'incendie de la Ville, Morgan Hackl.

Une décision qui intervient alors que la province est appelée aux urnes lundi dans le cadre des élections municipales qui permettront d’élire les maires et les conseillers municipaux.

Dans un décret ministériel, la province autorise les municipalités à reporter leurs élections jusqu’au 25 novembre en raison de la tempête.

Avec les informations de Zoé Clin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !