•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La pandémie pose des défis à la santé mentale des étudiants universitaires

Deux mains devant un ordinateur portable.

De nombreux étudiants universitaires peinent à s'adapter aux cours en ligne.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De nombreux étudiants qui suivent leurs cours universitaires en ligne peinent à gérer leur santé mentale et physique en raison de l’isolation provoquée par la COVID-19.

Les études postsecondaires arrivent [lorsque les étudiants] sont à un stade de développement en pleins changements. Devoir en plus se confiner et suivre ses cours sur Internet est un grand défi , note Cheryl Washburn, la directrice des services de conseil à l’Université de la Colombie-Britannique (UBC).

C’est notamment le cas de Jacob Fraenkel qui est inscrit en économie à l’Université Simon Fraser dans le Grand Vancouver, mais qui suit ses cours chez lui à Montréal. Il aurait largement préféré se faire des amis sur le campus.

On ne peut pas vraiment se plonger dans ses cours, parce qu’on est constamment entouré de la famille et des amis , dit-il.

Il souligne que les étudiants inscrits en première année n’arrivent pas à se faire de nouveaux amis et ceux qui terminent leurs études s’inquiètent de pouvoir trouver un emploi.

D’après Mme Washburn de UBC, les étudiants se plaignent de l'isolement, de la difficulté à nouer des relations avec ses camarades de classe et se retrouver devant des imprévus technologiques que les professeurs ont du mal à gérer.

Elle recommande aux étudiants d’adopter une routine, de manger sainement et de mieux dormir. Afin de les aider, UBC offre un service de conseils en ligne 24 heures sur 24.

D'après les informations de Maryse Zeidler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !