•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Foyers Maples et Parkview Place : le ministre de la Santé demande une enquête indépendante

Cameron Friesen, ministre des Finances du Manitoba.

L'ORSW devra aussi contacter les foyers de soins de longue durée de la province pour s'assurer que chacun d’entre eux est préparé à agir rapidement si l'état de ses résidents se détériore, indique le ministre Friesen.

Photo : La Presse canadienne / John Woods

Radio-Canada

Le ministre de la Santé du Manitoba, Cameron Friesen, demande une enquête indépendante pour faire la lumière sur les circonstances des éclosions de COVID-19 dans deux foyers de soins de Winnipeg, Maples et Parkview Place. Ces deux résidences déplorent les éclosions les plus meurtrières de la province depuis le début de la pandémie.

Cameron Friesen ajoute avoir ordonné à l'Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW) de mettre en place immédiatement des mesures de supervision additionnelles au foyer Maples.

Malgré notre préparation, nous avons vu à quel point la COVID-19 peut être dévastatrice dans des foyers de soins, souligne Cameron Friesen.

Garder la COVID-19 en dehors de ces résidences est notre plus grand défi et l'une de nos priorités durant cette pandémie, poursuit-il. Il faut visiblement que nous en fassions encore davantage.

L'enquête indépendante s'attardera notamment sur le tragique incident survenu vendredi soir au foyer de soins Maples, indique Cameron Friesen.

Elle portera également sur le foyer de soins de longue durée Parkview Place, où 23 morts ont été rapportées en lien avec la COVID-19 jusqu'à vendredi.

Le ministre de la Santé explique que l'enquêteur chargé du dossier analysera la situation dans ces deux foyers et soumettra des recommandations au gouvernement pour éviter qu'elles se reproduisent dans d'autres centres de soins pour aînés.

Interrogé par un journaliste, Cameron Friesen dit endosser la responsabilité de ce qui s'est passé au foyer Maples.

La responsabilité me revient. Je suis le ministre [de la Santé]. [...] Elle repose sur mon cabinet.

Une citation de :Cameron Friesen, ministre de la Santé, des Aînés et de la Vie active du Manitoba

Tragique incident au foyer Maples

Vendredi soir, plusieurs ambulances ont été appelées au foyer de soins Maples et 12 personnes ont dû recevoir de l'assistance. Trois d'entre elles ont été envoyées à l’hôpital, dont une dans un état critique.

Deux résidents du foyer, qui recevaient des soins de fin de vie, sont morts avant l'arrivée des ambulanciers, indique Cameron Friesen. L'un d'entre eux était atteint de la COVID-19.

Panneau du foyer de soins de longue durée Maples avec le nom de l'entreprise gestionnaire, Revera.

L’ORSW a confirmé samedi que 8 nouvelles morts dans le foyer de soins Maples étaient survenues en 48 heures, ce qui portait le nombre total de décès à 20.

Photo : Radio-Canada / Travis Golby

Samedi, en fin de journée, des agents de la police de Winnipeg ont été vus alors qu’ils entraient dans le foyer de soins Maples. Vers 20 h, une camionnette de l’équipe de l’identité judiciaire était garée de l’autre côté de la rue, et des agents dans des équipements protecteurs ont été vu quitter l’établissement pour rejoindre le véhicule.

Dimanche matin, le sergent Rob Carver, le porte-parole de la police de Winnipeg, a indiqué que la police était au courant des préoccupations autour du foyer de soins et que des enquêteurs ont lancé une évaluation préliminaire de la situation.

Dimanche, le nombre total de décès dans le foyer Maples s'élevait à 22, selon un communiqué de l'entreprise Revera.

Les foyers de soins de longue durée Parkview Place et Maples sont gérés par la même entreprise.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !