•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

16 autres résidents du Manoir Saint-Augustin de Gaspé infectés à la COVID-19

L'entrée du Manoir Saint-Augustin, sous la pluie, à Gaspé.

Le Manoir Saint-Augustin de Gaspé enregistre 16 des 20 nouveaux cas de COVID-19 en Gaspésie dimanche.

Photo : Radio-Canada / Luc Manuel Soares

Les diagnostics de COVID-19 continuent de s'accumuler au Manoir Saint-Augustin de Gaspé, alors que la résidence privée pour aînés enregistre 16 des 20 nouveaux cas en Gaspésie dimanche. La santé publique indique que la situation est encore considérée comme sous contrôle.

Ces nouveaux cas ont tous été détectés chez des résidents. Samedi, trois employés se sont avérés positifs à la COVID-19.

En tout, 33 résidents ainsi que 12 employés ont contracté la COVID-19 depuis le début de l’éclosion, il y a un peu moins d’une semaine. Une personne résidant à la RPA est décédée des suites de la maladie.

« Préoccupant, mais pas inquiétant »

Le directeur régional de la santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine, le Dr Yv Bonnier-Viger, qualifie la situation au Manoir Saint-Augustin de préoccupante, mais pas inquiétante pour autant.

Une partie de la résidence pour aînés abrite des gens qui sont en perte cognitive, ce qui complique l’enquête épidémiologique, explique-t-il.

Le Dr Bonnier-Viger considère tout de même avoir le contrôle de la situation.

Nous sommes toujours très alertes. On est très actifs pour trouver les cas des usagers. Mais on ne peut pas dire que c'est inquiétant dans le sens où on a une perte de contrôle.

Dr Yv Bonnier-Viger, directeur de la santé publique pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

Toujours selon le directeur régional de la santé publique, il n’est pas question de faire passer Gaspé en zone rouge.

Il affirme que la situation à Gaspé ne se compare pas, pour l’instant, à celle des municipalités de Carleton, Maria et Nouvelle, qui ont dû passer en mode rouge au début octobre à cause du trop grand nombre de cas de COVID-19.

Au moment où on a déclaré l'alerte maximale à Maria, Carleton-sur-Mer et Nouvelle, on suivait 250 personnes qui étaient atteintes en même temps dans ce coin-là. Présentement, à Gaspé, on suit à peu près 90 personnes, illustre-t-il.

Calme ailleurs en Gaspésie

Il n’y a toutefois aucun changement dans les autres établissements de santé et milieux de vie pour aînés touchés par des éclosions au cours des dernières semaines.

Les autres nouvelles infections sont réparties dans les MRC d’Avignon et du Rocher-Percé.

Nombre de cas par MRC :

  • Avignon : 357 (+1)
  • Bonaventure : 288
  • Rocher-Percé : 175 (+3)
  • Côte-de-Gaspé : 212 (+16)
  • Haute-Gaspésie : 17
  • Îles-de-la-Madeleine : 27

Source : CISSS de la Gaspésie

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine cumulent 1076 cas depuis le début de la pandémie. Sur ce nombre, 197 sont encore actifs.

La santé publique compte 21 nouvelles guérisons dans la région, pour un total de 849 personnes guéries depuis le début de la pandémie.

Il n’y a aucun changement dans les hospitalisations, avec 11 personnes présentement hospitalisées en raison de la COVID-19.

La COVID-19 a causé la mort de 30 personnes dans la région depuis mars.

Ailleurs au Québec

Au Bas-Saint-Laurent, la Matanie compte 6 nouveaux cas de COVID-19 dimanche, dont un nouveau cas parmi les résidents de la RPA Les Bâtisseurs, ainsi qu’un cas chez une personne habitant avec une personne qui fréquente la résidence pour aînés. Les autres cas en Matanie étaient déjà inclus dans le bilan des Bâtisseurs de la veille.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rappelle que ces décalages sont causés par les dates de tombées nationales.

Le Québec a quant à lui rapporté un nombre record de 1397 nouveaux cas de COVID-19 dimanche, ainsi que 13 nouveaux décès.

Le dernier bilan quotidien le plus élevé était de 1364 nouveaux cas, le 6 octobre dernier.

Avec la collaboration de Jean-François Deschênes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !