•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Toronto : 1,8 G$ de déficit prévu; le maire inquiet

Vue nocturne sur ce grand ensemble architectural marqué par une enseigne lumineuse montrant le mot Toronto.

La Ville prévoit un déficit record et appelle à l'aide. Ici, l'hôtel de ville de Toronto. (Photo d'archives)

Photo : iStock

CBC News

La Ville de Toronto affirme prévoir que son déficit atteindra 1,8 milliard de dollars lors de l’année fiscale en cours. Puisque les municipalités ne peuvent avoir de déficit opérationnel selon la loi, le maire de Toronto John Tory se dit très inquiet.

Vendredi, la Ville a lancé son propre processus budgétaire pour 2021 en révélant les budgets soutenus par les tarifs pour l'année à venir.

La Ville est aux prises avec un déficit historique. De plus, la baisse des revenus observée devrait se prolonger jusqu'en 2021. Or, le dernier budget du gouvernement provincial n'indique pas explicitement qu'une aide financière supplémentaire est prévue pour la Ville.

Pour 2021, nous n'avons rien entendu de nouveau dans le budget, a déclaré le maire John Tory vendredi à l'émission Metro Morning de la radio de CBC. Et nous n'avons pas non plus [de nouvelles] du gouvernement fédéral.

Le déficit prévu est dû à une forte baisse des revenus provenant de services tels que la Commission des transports de Toronto (CTT) et à une augmentation des dépenses dans des domaines tels que la santé publique et les refuges.

La Ville a surmonté ces pertes jusqu'à présent principalement grâce à l'Accord sur la relance sécuritaire, un programme fédéral de 19 milliards de dollars qui a soutenu les municipalités canadiennes et la relance de l'économie du pays.

Le conseiller municipal Gary Crawford, qui est également le président du conseil du budget de Toronto, affirme que des détails sur la manière dont le gouvernement Ford soutiendra la Ville l'année prochaine sont nécessaires, et bientôt.

Nous avons besoin de chiffres précis, a-t-il dit, et plus vite nous pourrons obtenir ces chiffres, plus vite nous serons en mesure d'examiner quels seront nos défis budgétaires.

Selon M. Crawford, les pressions financières qui pèsent sur la Ville ne semblent pas vouloir s'atténuer.

Nous sommes toujours confrontés aux mêmes défis, que ce soit avec la CTT, les refuges, la santé publique, les services aux personnes âgées, les soins de longue durée, a-t-il déclaré.

Toronto estime qu'elle a déjà économisé plus de 500 millions de dollars pendant la pandémie grâce à des mesures telles que certaines mises à pied, entre autres. M. Crawford a déclaré que les recettes de la TTC et de la taxe municipale sur les transferts de terrains montrent également des signes de reprise.

Le budget 2020 de l'Ontario indique que la première phase de financement par le biais de l'Accord sur la relance sécuritaire a été suffisante pour la plupart des municipalités, et précise que la deuxième phase sera mise à la disposition de celles qui ont besoin d'un soutien plus important.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !