•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19: la mairesse Josée Néron lance un appel à la prudence

Josée Néron devant l'hôtel de ville de Saguenay.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron

Photo : Radio-Canada / Catherine Paradis

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La mairesse de Saguenay, Josée Néron, invite les citoyens à être plus prudents que jamais afin d'arriver à traverser la deuxième vague de cette pandémie de COVID-19.

Pour une troisième fois au cours des cinq derniers jours, plus de 100 cas de COVID-19 se sont ajoutés au tableau du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Un décès supplémentaire s'est ajouté à ce bilan quotidien.

La représentante du conseil de Saguenay fait état d’une situation préoccupante.

Il ne faut pas se croire à l’abri du virus. Il faut redoubler de vigilance et appliquer les consignes de la Santé publique. Il faut s’aider à nous aider. Les gens doivent comprendre que si le virus se propage et atteint les employés de la ville en grand nombre, ce sont les services essentiels qui pourraient écoper, lit-on dans une publication partagée vendredi en fin d'après-midi sur sa page Facebook.

Elle rappelle l’importance de la collaboration de tout et chacun pour traverser cette crise. On doit se prendre en main et respecter les consignes. Si nous voulons passer Noël en famille, il est temps d’y voir , peut-on lire.

Le premier ministre, François Legault a avoué, jeudi, être inquiet quant à la vitesse de propagation de la COVID-19 au Saguenay-Lac-Saint-Jean. En conférence de presse, il a indiqué que les régions de Lanaudière-Nord et du Saguenay-Lac-Saint-Jean posaient problème.

Le directeur régional de la santé publique, le Dr Donald Aubin, s’est lui aussi montré préoccupé par la vitesse de progression du virus. Mercredi, il comparait cela à un feu de forêt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !