•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Violence conjugale : Johnny Depp forcé de quitter la série de films Fantastic Beasts

L'acteur tient un micro et regarde quelqu'un hors champ.

Johnny Depp au 16e Festival du film de Zurich, en Suisse, le 2 octobre 2020.

Photo : getty images for zff / Thomas Niedermueller

Radio-Canada

À la demande du studio Warner Bros., Johnny Depp n’incarnera plus le sorcier maléfique Gellert Grindelwald dans la série de films Les animaux fantastiques (Fantastic Beasts). Cette décision a été rendue publique quelques jours après que l’acteur eut perdu son procès en diffamation contre le tabloïd britannique The Sun, qui l’avait décrit comme un mari violent envers la comédienne Amber Heard.

« Je souhaite vous faire savoir que Warner Bros. m’a demandé de démissionner de mon rôle de Grindelwald dans Fantastic Beasts et que j’ai respecté cette demande », a écrit Depp dans une déclaration publiée sur Instagram vendredi.

Warner Bros. a confirmé le départ de l’acteur et a annoncé que son rôle serait donné à quelqu’un d’autre d’ici la sortie du troisième film de la série, en 2022, selon ce que rapporte le magazine Variety.

Les animaux fantastiques est une saga basée sur le roman du même titre écrit par J.K. Rowling, autrice des livres de la série Harry Potter. Situé des décennies avant les aventures du jeune sorcier, ce prologue s’apprête à entrer dans son troisième volet, sur un total de cinq.

Johnny Depp avait entrepris plus tôt cette année un recours en diffamation contre The Sun. S'appuyant essentiellement sur les déclarations de l'actrice, le tabloïd avait invoqué 14 épisodes de violences de l'acteur contre son ex-conjointe, tous contestés par Johnny Depp.

Le juge Andrew Nicol a estimé dans son jugement que les qualifications du Sun étaient substantiellement vraies, car la grande majorité des agressions présumées [commises par Johnny Depp dans le passé] avaient été prouvées.

Dans sa publication sur Instagram, l'acteur a annoncé qu'il porterait la décision en appel, affirmant que ce jugement surréel de la cour au Royaume-Uni ne change[rait] pas [son] combat pour dire la vérité.

Avec les informations de Variety, et The Guardian

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !