•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinq agents municipaux pour assurer le respect du code rouge à Winnipeg

Brian Bowman est photographié de profil. Il apparaît à l'avant-plan de la photo. Plus loin se tient un représentant de la police de Winnipeg, et derrière on peut voir un homme qui fait l'interprétation en langage des signes.

Le maire de Winnipeg, Brian Bowman, attendait une réponse de la province pour savoir comment la Ville pouvait aider à assurer le respect des ordonnances du code rouge.

Photo : Radio-Canada / Stephen Jaison Empson

Zoé Le Gallic-Massie

Cinq agents municipaux s'assureront de la fermeture des bars et restaurants et du respect des règles du code rouge en vigueur à Winnipeg, a indiqué la Ville vendredi.

Cette semaine, la Ville de Winnipeg attendait de connaître les besoins ciblés de la province. La ministre des Relations avec les municipalités, Rochelle Squires, et le ministre de la Justice, Cliff Cullen, ont coordonné une stratégie pour la Ville afin qu’on puisse aider, explique le maire de Winnipeg, Brian Bowman, en conférence de presse vendredi à l’hôtel de ville de Winnipeg.

Quand on lui a demandé pourquoi il y avait si peu d'agents municipaux déployés pour faire respecter les ordonnances, le maire a répondu : Cinq agents, ça représente le tiers de l'équipe.. La Ville compte 18 agents municipaux en tout.

À titre comparatif, la province compte 207 agents provinciaux, selon le chef adjoint de la gestion des urgences du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de Winnipeg, Jason Shaw.

Les priorités des agents

Après une brève formation, les agents municipaux ont maintenant deux priorités pour leur nouveau travail à temps plein. D’abord, celle de s’assurer de la fermeture de certains commerces comme les restaurants et les bars. Ensuite, celle de s’assurer du respect de la capacité d'accueil des autres commerces de détail à 25 %. Si ce n’est pas respecté, les agents municipaux donneront des amendes.

Ils surveillent aussi le respect de la distanciation sociale et le port du masque, précise Jason Shaw. Les ressources sont déployées pour la période du code rouge, mais cette période pourrait être prolongée. Ce n'est que le début de notre collaboration, ajoute M. Shaw.

Avant vendredi, les agents effectuaient des inspections régulières qui n’étaient pas nécessairement liées à la pandémie.

Offrir du renfort au 311

Le Service de police de Winnipeg demande aux gens d'appeler le 311 s'ils sont témoins du non-respect des ordonnances.

Les agents municipaux ne répondent pas aux appels du 311, ils travaillent plutôt sur le terrain et, souvent, en réponse à des appels reçus.

Jason Shaw, chef adjoint de la gestion des urgences du Service d'incendie et de soins médicaux d'urgence de Winnipeg

Jason Shaw admet qu’il pourrait y avoir certains retards quant au temps de réponse des agents.

Au cours de la semaine, une moyenne de 100 personnes ont téléphoné au 311 chaque jour pour dénoncer le non-respect des ordonnances de la province. Le service téléphonique est ouvert au public 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7.

La Ville invite les gens à reconnaître les efforts des travailleurs de la santé. Les Manitobains pourront sortir en face de leur maison ou sur leur balcon à 19 h, vendredi soir, en geste de soutien.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !