•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 dans le Nord-du-Québec : « C'est très, très préoccupant. »

L'Intérieur du magasin Sports Experts avec un panneau rappelant les règles de distanciation sociale.

Selon les chercheurs, il est important de rappeler les avantages de la distanciation physique au moyen d'affiches et de campagnes de sensibilisation (archives).

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

La propagation de la COVID-19 s'accélère dans le Nord-du-Québec, alors que 6 nouveaux cas se sont ajoutés au bilan de la région vendredi.

Au total, 11 cas ont été rapportés au cours des trois derniers jours dans le secteur de Chibougamau et Chapais et 75 personnes sont en isolement préventif.

« C'est très, très préoccupant pour les gens de Chibougamau et de la région. Ce qu'on constate, c'est que les gens ont des activités sociales, ils n'ont pas diminué leurs contacts sociaux. Probablement qu'il y a eu un certain relâchement parce que justement, il n'y avait pas de cas dans la communauté », explique la mairesse de Chibougamau Manon Cyr.

Il faut dire que la région avait été épargnée jusqu'ici. Le Nord-du-Québec n'avait cumulé que 9 cas de COVID-19 lors de la première vague au printemps et aucun cas n'y avait été répertorié depuis le printemps.

La région se situe au palier jaune, soit celui de préalerte, mais la mairesse de Chibougamau dit souhaiter que la région passe prochainement au orange.

« En orange, on continue à avoir de l'activité économique, on continue à avoir droit à certains services, mais ça enverrait un message clair à nos citoyens que là, il faut être prudent, parce que la prochaine étape si on n'est pas assez prudents, ça va être le rouge », soutient Mme Cyr.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !