•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des animaux de compagnie retrouveront leurs maîtres en Australie grâce à un vol nolisé

Une femme donne un câlin à son chien.

Gina Wong a dû dire au revoir à son chien, Kora, qui part rejoindre son mari en Australie grâce au vol nolisé pour rapatrier 69 animaux de compagnie.

Photo : Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

Un vol entièrement composé d’animaux est parti jeudi de l’aéroport de Vancouver en direction de l’Australie afin de ramener à leurs propriétaires 69 animaux de compagnie qui ont dû être laissés au Canada lorsque la pandémie de COVID-19 a frappé.

Les animaux ont dû être séparés de leurs maîtres lorsque l’Australie a implanté de nouvelles restrictions pour les voyageurs au mois de mars, interdisant aux animaux de voyager en tant que bagages de cabine.

Lorsqu’un animal voyage jusqu’en Australie, il doit y entrer en tant que cargaison, explique le propriétaire de Worldwide Animal Travel, Bruno Mansuetto, qui organise le vol vers l’Australie.

Lorsque la pandémie est survenue, dit-il, les propriétaires d’animaux n’avaient plus beaucoup d’options, et certains envisageaient la possibilité de se séparer de leur animal jusqu’au printemps prochain.

Il aura fallu trois mois pour organiser ce vol nolisé dont les coûts s’élèvent à 100 000 $.

C’est un très grand investissement pour une personne que de faire revenir son animal de compagnie en Australie. L'organisation de ce vol nolisé, déjà existant ou pas, est vraiment coûteuse, assure Bruno Mansuetto.

En plus du prix du vol, les propriétaires ont dû payer de nombreux tests et traitements vétérinaires avant que les animaux ne quittent le sol canadien. Ils devront également assumer les frais d'une quarantaine de 10 jours lorsque leurs animaux arriveront à l’aéroport de Melbourne.

Même si la facture est élevée, Donnie Saunders assure que chaque dollar dépensé pour rapatrier son terrier Jack Russell en vaut la peine.

[Les animaux] sont une source de joie, vous savez, de l’amour à l’état pur, affirme Donnie Saunders.

Les 40 chiens et 29 chats passeront le vol dans leur propre cage avec leur coussin et leur bloc de glace dans la soute, mais certains maîtres sont tout de même anxieux.

Une femme avec un chien sortant d'une cage.

Kora voyagera dans une cage dans la soute de l'avion qui la ramènera en Australie.

Photo : Ben Nelms/CBC

Gina Wong a envoyé son chien Kora retrouver son mari, qui a déménagé en Australie. Au moment du départ, elle avait du mal à retenir ses larmes.

Vous allez me voir pleurer lorsque je vais la déposer pour de bon, dit-elle.

Lorsque leur période de quarantaine sera terminée après quelques jours à Melbourne, les animaux prendront finalement le chemin de la maison après des mois d’attente.

Avec les informations de Deborah Goble

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !