•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Et si un Franco-Ontarien devenait l’homme le plus fort au monde?

Un homme fort marche.

Maxime Boudreault participe à une épreuve de force à Martinsville aux États-Unis.

Photo : Greater Martinsville Chamber of Commerce

Originaire de Kapuskasing, dans le Nord de l’Ontario, Maxime Boudreault participera au World's Strongest Man (WSM) en Floride cette semaine.

Le Franco-Ontarien fait partie d’un groupe sélect de 25 hommes forts à s’être qualifiés pour cette prestigieuse compétition, qui se déroule du 11 au 15 novembre. Jean-François Caron est le seul autre Canadien à avoir reçu l’invitation.

Me qualifier pour le World's Strongest Man, c’est quelque chose de spécial. Ça m’a pris 10 ans. C’était un de mes rêves de jeunesse, relate le gaillard de 29 ans, au bout du fil, après avoir complété son dernier entraînement en vue du WSM dans son gymnase de Thunder Bay.

L’écrivain et spécialiste des hommes forts, Paul Ohl, qualifie d’historique la présence de M. Boudreault à ce championnat.

C’est la première fois qu’un Franco-Ontarien est représenté depuis les débuts du WSM en 1977.

L’auteur, qui rédige un livre sur l’histoire mondiale de la force physique, ajoute qu’il s’agit de la compétition la plus prestigieuse pour un homme fort en raison de l’impact médiatique.

[ Le World's Strongest Man] est tourné par un réseau américain et la télévision britannique. C’est ensuite rediffusé sur des chaînes spécialisées à travers le monde entier. Il y a 500 millions de personnes qui finissent par voir le championnat en moyenne.

Paul Ohl, écrivain et spécialiste des hommes forts
Un homme soulève des poids dans un gymnase

Paul Ohl est le biographe de Louis Cyr

Photo : Radio-Canada / Jacques Racine

Maxime Boudreault pourra ainsi y ajouter ses lettres de noblesse qui témoignent de plusieurs années d’entraînement, de sacrifices et beaucoup de kilométrage à son compteur.

Ça me rend vraiment fier d’être le premier Franco-Ontarien à m’y rendre parce que le sport est vraiment fort au Québec. Il a fallu que je me déplace souvent parce que le sport n’est pas vraiment gros en Ontario, relate l’homme fort de 6 pieds 3 pouces pesant 320 livres.

Top 5 mondial

À sa première participation à vie au World's Strongest Man, M. Boudreault s’est mis la barre haute.

Si je me rends en finale, j’ai de bonnes chances de finir dans le top 5, vu les épreuves qui sont à mon avantage. Ce qui m’aide, aussi, c’est que les gars qui ont fini les 3 premiers l’an dernier ne seront pas là .

Un homme fort avec une pierre d'atlas dans ses mains.

La pierre d'Atlas est l'une des épreuves clé du championnat des hommes forts du World's Strongest Man.

Photo : Marc Doucette

M. Ohl, qui a décrit bon nombre de championnats d’hommes forts dans les dernières années sur les ondes de RDS, est aussi optimiste que le Kapuskois.

Maxime est dans le langage du sport le dark horse, c’est-à-dire que ce n’est pas quelqu’un qu’on établira comme favori. Cette pression-là, il ne l’aura pas, et par conséquent, il peut se faufiler.

D'illustres inconnus à étoile montante du sport

En janvier dernier, M. Boudreault a épaté tout le monde à Santa Monica aux qualifications américaines du Arnold Strongman.

Maxime Boudreault sur la télévision.

À Santa Monica, personne ou presque n'avait entendu parler de Maxime Boudreault, si bien que les organisateurs avaient oublié et inversé des lettres dans son nom de famille.

Photo : Youtube: Rogue Fitness

Santa Monica, c'était un de mes plus gros accomplissements. Il y avait Bryan Shaw, qui est 4 fois l'homme le plus fort au monde, et puis Martins Licis [champion du monde en 2019], et j'ai gagné les trois premières épreuves. Ça m'a montré que c'est possible compétitionner à ce niveau-là , dit le Franco-Ontarien fièrement.

Les commentateurs étaient épatés par les performances du jeune homme. Aujourd'hui, une étoile est née en Maxime, disait l'analyste Dr Bill Crawford dans un évènement diffusé en direct sur YouTube. (Nouvelle fenêtre) Son collègue Sean Woodland renchérissait : Maxime Boudreault sera peut-être celui qui surprendra tout le monde alors qu'il arrive de nulle part .

Un couple prend la pause avec Arnold.

En janvier dernier, l'acteur Arnold Schwarzenegger était aux premières loges pour voir briller Maxime à Santa Monica. La vedette hollywoodienne prend la pause avec la révélation de la compétition du Arnold Strongman et sa copine Samantha Béliveau.

Photo : Gracieuseté: Maxime Boudreault

Le jeune homme du Nord de l'Ontario a bien failli repartir avec les grands honneurs lors de cette compétition.

Je l'ai perdu à la dernière épreuve. Il fallait juste que je soulève [au-dessus d'une barre] le dernier sac de sable de 400 livres et je l'ai manqué de deux pouces. Ça m'a coûté vraiment cher.

Maxime dégringole au 3e rang, derrière Martins Licis et Brian Shaw. M. Ohl a quelques conseils pour l'homme le plus fort de l'Ontario s'il veut espérer aller chercher un podium en Floride.

Il devra arriver détendu, confiant, capable de se concentrer épreuve par épreuve et ne pas dépenser toute son énergie dans une seule épreuve.

Un homme avec son nom de famille dans le dos.

Le nom de Boudreault résonne maintenant dans le monde des hommes forts, plusieurs experts s'entendent pour dire qu'il participera à la finale le 15 novembre à Bradenton en Floride.

Photo : Marc Doucette

M. Boudreault dédiera sa performance au WSM à sa mère emportée par le cancer du sein en 2013.

Quand elle est partie, j'ai toujours pris mes entraînements comme elle le faisait, elle se battait jour après jour comme je m'entraîne jour après jour. [Ma mère] se battait pour sa vie, moi, je me bats pour me rendre à ce point-là , conclut le jeune homme qui a pris l'avion samedi pour la Floride.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !