•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 73 travailleurs de l’usine Olymel de Princeville infectés

9e431ec51bbf4860801d7fbdc9ede9ba

73 employés de l'usine Olymel de Princeville ont été infectés par le nouveau coronavirus (archives).

Photo : Radio-Canada / Guillaume Croteau-Langevin

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Alors que le Centre-du-Québec recensait jeudi 46 nouveaux cas de COVID-19, les travailleurs de l’usine d’Olymel, à Princeville, ne cachent pas leur inquiétude alors que 73 employés ont été infectés par le virus, d’après leur syndicat.

Le syndicat des travailleurs de l’usine, affilié à la CSN, souhaiterait d’ailleurs que l’ensemble des 370 employés effectuent un test de la COVID-19.

Les travailleurs et les travailleuses ont un stress supplémentaire. Ils sont inquiets de savoir s’ils ont ou non la COVID, s’ils peuvent travailler sans risque à côté de tel ou tel employé. Ce n’est pas évident, indique Steve Houle, président du syndicat. En faisant tester toute l’usine, ça sécurise les travailleurs, ajoute-t-il.

De son côté, Richard Vigneaut, porte-parole de l’entreprise, affirme suivre les recommandations de la santé publique à la lettre. Il explique également qu’Olymel effectue des dépistages chez des employés de jour travaillant dans la salle de coupe de son usine de Princeville.

Trois écoles du Centre de services scolaire des Bois-Francs touchées

Par ailleurs, trois écoles du Centre de services scolaire des Bois-Francs sont frappées par la COVID-19. Il ne s’agit toutefois pas d’éclosions, assure-t-on.

Actuellement, on a trois classes confinées pour des cas positifs dans chacune des classes, fait savoir Marylène Plante, directrice générale adjointe au Centre de services scolaire des Bois-Francs.

Six élèves et un membre du personnel de ce centre de services sont actuellement atteints du virus.

Dans la MRC des Érables, cinq employés et 11 résidents de la ressource intermédiaire de l’Amitié de Plessisville sont frappés par le virus. L’établissement assure que tout est mis en place avec les autorités sanitaires pour freiner cette éclosion. Certains patients ont d’ailleurs été transférés à l’École nationale de police de Nicolet afin d’être placés en isolement.

Avec les informations de Jean-François Dumas

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !