•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Faire des achats responsables à l'entrepôt de l'Université Laval

Des bureaux et des armoires dans l'entrepôt de l'Université Laval.

Des bureaux et des armoires dans l'entrepôt de l'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Maxime Denis

Au début du mois de décembre, les résultats du 3e Baromètre de l'achat responsable des organisations du pays seront dévoilés. À Québec, l'Université Laval donne l'exemple en revendant du matériel n'étant plus désiré.

L'entrepôt situé dans le Pavillon de l'éducation physique et des sports (PEPS) regroupe les biens excédentaires du campus. Les plus fidèles visiteurs du site web de l'entrepôt peuvent y trouver de bonnes aubaines.

Les meubles et accessoires sont vendus à moindre coût pour permettre à des organisations étudiantes ou communautaires, par exemple, d'avoir du matériel encore en bon état.

Des classeurs enlignés dans un entrepôt.

Des classeurs en attente d'une deuxième vie

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

En 2018-2019, on parle de 81 000 kilogrammes de matériel. Sur ce nombre-là, 25 % sont de la réutilisation au sein même de l'Université, relate le conseiller en relations médias de l'Université Laval, Simon Laterreur.

L'argent amassé avec les ventes servira soit à renflouer le fonds servant à acheter du matériel ou sera placé dans un fonds pour le déplacement des meubles entre les pavillons.

Le professeur en management de l'Université Laval, Luc Bres, au travers de chaises empilées dans un entrepôt.

Luc Bres, professeur en management, Université Laval

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Le professeur en management, Luc Bres, contribue au Baromètre de l'achat responsable lancé par l'Espace québécois de concertation sur les pratiques d'approvisionnements responsables. Cet outil mesure les gestes mis en place par des organisations canadiennes, comme l'Université Laval.

Les entreprises qui vont se démarquer sont les entreprises qui ont les pratiques les plus avancées, précise-t-il.

Un rapport de force

Les organisations doivent évaluer le cycle de vie d'un produit lors de son achat. Il est important de réfléchir à ses impacts en évaluant les énergies ou métaux utilisés durant sa production, son utilisation et sa fin de vie.

Luc Bres donne l'exemple du géant suédois Ikea, qui à lui seul consomme 1 % du bois mondial.

C'est sûr que lorsqu'une entreprise comme ça arrive et qu'elle demande à ses fournisseurs d'évoluer, elle est en mesure de le faire, lance le professeur.

L'achat local

Il existe différents logos comme celui d'EnergyStar pour nous aider à nous y retrouver lors des achats de matériel informatique, par exemple. Une solution est aussi d'opter pour l'achat de proximité.

De plus en plus, on va chercher à favoriser l'achat local. Toutes les organisations peuvent le faire. C'est un très bon moyen de développer des relations avec ses fournisseurs parce qu'on les connaît. C'est plus facile que si c'est dans un autre pays, explique M. Bres.

Avant même de connaître les résultats du baromètre 2020, la pandémie de COVID-19 aurait eu un effet sur le baromètre d'ailleurs avec 100 organisations de plus que l'édition précédente, en 2016.

Il y a une sorte de démocratisation. On a de plus petites organisations qui répondent, affirme M. Bres.

Meubles accumulés dans un entrepôt de l'Université Laval, à Sainte-Foy.

Une table de réunion, une chaise de dentiste ou une superbe armoire, on trouve de tout dans l'entrepôt de l'Université Laval.

Photo : Radio-Canada / Hans David Campbell

Pour mettre en oeuvre les initiatives, il faut que l'organisation alloue des ressources, du temps de formation et des employés qui s'occupent de l'achat responsable.

Des organisations sont très vertueuses, très en avance, mais il y a encore de la marge pour du progrès, souligne M. Bres.

Les résultats du troisième Baromètre de l'achat responsable doivent être dévoilés au début de décembre.

Pour plus d'information : visiter les sites de l'Entrepôt de l'Université Laval (Nouvelle fenêtre) et du Baromètre de l'achat responsable (Nouvelle fenêtre).

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !