•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un tournoi de la LHJMQ dans une bulle sanitaire à Québec?

Les Remparts au banc de l'équipe

Premier match de la saison des Remparts, le 3 octobre 2020

Photo : Radio-Canada / Guillaume Capovilla

La Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) est en attente d’un feu vert pour la présentation d’un tournoi entre les équipes du circuit situées en zone rouge, dans une bulle sanitaire, à Québec. Un scénario toujours en évaluation par la santé publique, a précisé le Dr Horacio Arruda, en point de presse, jeudi.

Le projet proposé par la LHJMQ impliquerait la formation d’une bulle sanitaire à Québec similaire à celle mise en place par les équipes de la Ligue nationale de hockey cet été, a confirmé un porte-parole du circuit à Radio-Canada. Les sept équipes du circuit Courteau actuellement en zone rouge seraient confinées à l’hôtel et au Centre Vidéotron.

En plus des Remparts, les formations de Blainville-Boisbriand, Shawinigan, Victoriaville, Drummondville, Chicoutimi et Gatineau ne peuvent jouer de matchs, actuellement, en raison des mesures sanitaires dans leur région.

D’abord rapporté par le quotidien La Tribune, le tournoi pourrait débuter aussi tôt que la semaine prochaine, si la LHJMQ obtient le feu vert de la santé publique. Les dates du 10 au 22 novembre ont été avancées.

Deux camionnettes devant la place Rogers qui est entourée de grillages.

En juillet, la Ligue nationale de hockey avait créé des bulles à Toronto et Edmonton (photo).

Photo : Radio-Canada / Geneviève Tardif

La santé publique indécise

Questionné sur le sujet lors de son point de presse avec le premier ministre, le directeur national de santé publique Horacio Arruda a affirmé que les discussions sont en cours avec la LHJMQ concernant le projet.

Des membres de notre équipe de santé publique avaient des préoccupations particulières, notamment en lien avec certains protocoles de bulle, a-t-il expliqué, affirmant qu’aucune décision n’a encore été prise.

On comprend que les échéanciers, c’est rapide, a-t-il ajouté. Du côté de la LHJMQ, le porte-parole du circuit ne s’avance pas sur le délai, mais espère une réponse le plus rapidement possible.

Le Centre Vidéotron

Le Centre Vidéotron accueillerait la bulle de la LHJMQ.

Photo : Radio-Canada

À Québec pour la télé

Si la direction de la santé publique donne son feu vert, restera aux différentes équipes de la LHJMQ en zone rouge d’embarquer dans le projet. L’hébergement à l’hôtel, les frais de repas et de location du Centre Vidéotron laissent présager une facture salée pour un événement d’une douzaine de jours.

Le coût pourrait être en partie amorti si un diffuseur embarque dans le projet. C’est d’ailleurs en raison des installations pour la télévision que Québec et le Centre Vidéotron ont été ciblés par la LHJMQ.

En l’absence de diffuseur télé, le tournoi pourrait être tenu ailleurs, à Shawinigan notamment.

En attente de la décision de la santé publique, l’organisation des Remparts n’a pas commenté le projet de bulle à Québec.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !