•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Viola Léger, comédienne devenue symbole de fierté acadienne

Visage de Viola Léger avec en arrière plan le village de La Sagouine.

La comédienne Viola Léger a personnifié la Sagouine d'Antonine Maillet de 1971 à 2013.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Viola Léger est bien connue pour son rôle de la Sagouine. Un personnage issu de l’univers littéraire d’Antonine Maillet qu’elle a incarné durant près de 45 ans. Retour en archives sur le parcours de cette enseignante d’origine acadienne née au Massachusetts et devenue un emblème de la culture en Acadie.

La comédienne Viola Léger est née et a grandi dans l’État du Massachusetts aux États-Unis. Ses parents, d’origine acadienne, ont toujours souhaité que le français soit la langue parlée à la maison.

C’est donc une jeune fille très consciente de ses racines qui choisit adolescente de quitter les États-Unis pour poursuivre sa scolarité au Nouveau-Brunswick.

Après des études chez les sœurs de la congrégation Notre-Dame-du-Sacré-Cœur de Moncton, elle fait son noviciat et devient elle-même religieuse. C’est en communauté qu’elle fait la rencontre d’Antonine Maillet.

Viola Léger sera religieuse durant une vingtaine d’années avant de se tourner vers l’enseignement.

Chez les sœurs, elle apprend à aimer la musique, la littérature et développe son goût pour le théâtre.

La Sagouine, le rôle d’une vie

À Femme d’aujourd’hui, en entrevue avec la journaliste Jacqueline Lemay, Viola Léger parle de son parcours qui l’a mené vers le théâtre et vers le rôle de sa vie : la Sagouine.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Femme daujourdhui, 27 février 1978

Dans les années 1950, Viola Léger enseigne à Moncton au pensionnat Notre-Dame d’Acadie. En voulant tenir les étudiants occupés, elle monte de petites pièces, des Fables de La Fontaine et des contes de fées.

Ces premières expériences fonctionnent bien et elle continue de progresser dans cette voie. À Grand-Sault au Nouveau-Brunswick, elle monte des pièces avec des jeunes de 14 à 18 ans.

C’est Antonine Maillet qui lui envoie un jour le manuscrit de la Sagouine et qui lui demande de jouer le personnage le soir du lancement. L’auteur, qu’elle appelle Tonine, est une amie et une collègue de longue date.

Le succès est immédiat. Viola Léger estime ne pas avoir choisi de devenir comédienne. C’est âgée de 41 ans qu’elle commence à jouer le personnage aux quatre coins du pays.

Quand j’ai embarqué, je pensais que c’était juste pour quatre fois. J’avais un public qui voulait ce que j’offrais. Je n’étais pas libre de dire non, alors j’ai dit oui.

Viola Léger

En 1972, la Sagouine fait son entrée au Théâtre du Rideau Vert de Montréal. Mercedes Palomino est la seule directrice de théâtre québécois qui accepte de présenter la pièce.

La Sagouine conquiert le cœur des Québécois et reviendra au Rideau Vert durant plusieurs années.

Le personnage de la Sagouine est seul sur scène, sans décor. Cette pauvre femme de ménage sans prétention, fille d’un pêcheur de morue, porte en elle toute la fierté du peuple acadien.

Sur scène, le personnage critique le clergé et les élites dominantes avec des expressions colorées empreintes d'humour et de sagesse. La Sagouine deviendra un des emblèmes de la résistance acadienne.

Viola Léger donnera près de 3000 représentations de La Sagouine.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

SRC Bonjour, 28 avril 1992

Le 11 juin 1992 s’ouvre l’attraction touristique du Pays de la Sagouine à Bouctouche. Un village construit de toutes pièces pour faire revivre l’œuvre d’Antonine Maillet et présenter l’histoire des Acadiens.

Au moment de la création du village de la Sagouine, Viola Léger incarne le personnage depuis 21 ans.

Quelques mois auparavant, le 28 avril 1992, elle s’entretient avec Madeleine Roy pour expliquer la création et le fonctionnement du Pays de la Sagouine.

Viola Léger joue dans plusieurs pièces : Évangéline deusse, Albertine in Five Times, le Tintamarre, Veillée avec Viola, Grace et Gloria.

Grace et Gloria, une pièce ayant pour thème la fraternité

Le 5 janvier 1999, le journaliste Paul Toutant dresse un compte rendu de la pièce de théâtre Grace et Gloria au Téléjournal.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal, 5 janvier 1999

La pièce Grace et Gloria, de l'auteur américain Tom Ziegler, est traduite par Michel Tremblay et mise en scène par Denise Filiatrault.

Viola Léger y incarne une vieille femme mourante, Grace, et Linda Sorgini joue le rôle de Gloria, une femme affairée qui en prend soin bénévolement.

Cette pièce drôle et touchante fera l’objet de critiques chaleureuses. Viola Léger remportera le masque de la meilleure actrice pour ce rôle.

La comédienne est lauréate de plusieurs autres prix en carrière. Elle est faite officière de l’Ordre du Canada (1989), reçoit l’Ordre des francophones d’Amérique (1998) et du Nouveau-Brunswick (2007).

Un contenu vidéo est disponible pour cet article

Téléjournal, 13 juin 2001

En 2001, Viola Léger est nommée sénatrice libérale par le premier ministre Jean Chrétien. Le 13 juin 2001, Bernard Drainville présente un reportage sur son arrivée au Sénat canadien. Elle occupera son poste de sénatrice jusqu’en 2005.

Elle souhaite à cette époque aller à Ottawa pour contribuer à la culture et à l'éducation, et non à la politique.

Peut-être que je suis un peu naïve, mais c’est correct. Je pense qu’il faut l’être un petit brin pour faire quelque chose dans la vie.

Viola Léger

Viola Léger a interprété La Sagouine jusqu’à ses 85 ans. Elle est aujourd’hui âgée de 90 ans.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.