•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Qu’arrivera-t-il aux malades des T.N.-O. si les hôpitaux albertains sont débordés?

L'hôpital Royal Alexandra d'Edmonton.

Des opérations chirurgicales non urgentes ont déjà été annulées dans la capitale albertaine pour soulager les hôpitaux.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Les Ténois sont nombreux à aller se faire soigner, chaque année, dans la région d’Edmonton, en Alberta. Les autorités sanitaires assurent que l’entente entre la province et le territoire est toujours d’actualité, malgré la pandémie.

L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest (NTHSSA) a, depuis longtemps, une entente avec Services de santé Alberta (AHS). Les résidents venant des Territoires du Nord-Ouest bénéficient ainsi du même accès au réseau de santé albertain que les résidents de la province.

Services de santé Alberta a confirmé que cette entente continuerait à être honorée alors que la pandémie évolue, assure le porte-parole de la NTHSSA, David Maguire, dans un courriel.

La NTHSSA a des échanges réguliers avec ses homologues albertains, pas plus tard que vendredi dernier [le 30 octobre, NDLR] et à ce jour, nous n'avons pas été informés d’annulations ou de créneaux en moins pour des rendez-vous ou des procédures électives ou l’accès à des soins d’urgence, écrit-il.

M. Maguire ajoute que les consultations virtuelles sont déjà utilisées lorsque cela est possible.

Les services médicaux d’urgence resteront toujours la priorité, a déclaré la médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest, Kami Kandola, lors d’une conférence de presse mercredi. Elle répondait à une question sur les soins à l'extérieur du territoire.

Le 30 octobre, l’Association du personnel médical de la région d’Edmonton a affirmé que le service de santé était à un moment charnière dans cette zone.

Services de santé Alberta a reconnu que les hôpitaux edmontoniens fonctionnaient à 120 % de leur capacité d'accueil. En une semaine, AHS avait reporté 30 % des opérations chirurgicales non urgentes dans la capitale.

Selon des données de l’Institut canadien d’information sur la santé (ICIS), en 2019-2020, dans les hôpitaux de la zone d’Edmonton, 955 nuits d’hospitalisation pour des patients des Territoires du Nord-Ouest ont été recensées. Ce chiffre ne tient pas compte des hospitalisations imprévues. L’année précédente, il était de 1004.

Toujours d’après l’ICIS, 522 interventions chirurgicales ont été comptabilisées dans la zone d’Edmonton pour des Ténois en 2019-2020, et 721 chirurgies l’année précédente.

Avec les informations de Sara Minogue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !