•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ils ont marqué l'actualité francophone au Manitoba en 2020

Lisez les différents textes de notre revue de l'année au Manitoba, présentée depuis le 20 décembre.

Mitch Bourbonnière en gros plan

En 2020, Mitch Bourbonnière a été décoré de l'Ordre du Manitoba.

Photo : Radio-Canada

Plusieurs francophones, francophiles et institutions de la communauté se sont illustrés tout au long de l’année, à la fois au Manitoba et sur la scène nationale. La plupart ont fait la fierté du Manitoba francophone. D'autres ont défrayé la manchette pour des motifs moins reluisants.


Des athlètes honorés

Joël Martine, Joel Delorme, Marlene Michelle Zarychta, Justin Légaré et Pascal Vincent pris en photo devant une bannière du DAS.

De gauche à droite : Joël Martine, président du conseil d'administration du DAS ; trois des quatre lauréats, Joel Delorme, Marlene Michelle Zarychta et Justin Légaré ainsi que l'invité spécial Pascal Vincent, entraîneur en chef des Moose du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

En janvier, Khloé Léssard-Kulchyski, Marlene Michelle Zarychta, Joel Delorme et Justin Légaré ont tous été distingués lors de la remise des prix d’excellence ÇABOUGEICI du Directorat de l’activité sportive. Escrime, soccer ou encore hockey, tous se sont illustrés sur les scènes sportives provinciale et nationale, dont la jeune Khloé Léssard-Kulchyski, 13 ans, sélectionnée au sein de l’équipe nationale d’escrime.


Robert Tétrault s’illustre aux prix des futurs leaders manitobains

Robert Tétrault, son trophée en mains, devant une bannière de l'organisme Future Leaders of Manitoba.

Sur neuf finalistes, Robert Tétrault fait parties des trois lauréats du prix de futur leader du Manitoba.

Photo : Radio-Canada / Chloé Dioré de Périgny

Fin janvier, c’est au tour de Robert Tétrault d’être reconnu comme leader lors des prix futurs leaders manitobains de l’organisme The Future Leaders of Manitoba (FLM). Robert Tétrault a été primé dans la catégorie des 33 à 39 ans. En plus de son engagement dans la communauté, le Franco-Manitobain se bat avec sa conjointe pour éradiquer le CMV, un virus méconnu qui peut entraîner une maladie grave chez les nouveau-nés.


Patricia Kumbakisaka parmi les 100 femmes noires remarquables du Canada

Le visage d'une jeune femme.

Patricia Kumbakisaka

Photo : Fournie par / Patricia Kumbakisaka

En février, on apprenait que l’histoire de Patricia Kumbakisaka serait publiée dans le livre Les 100 femmes noires remarquables de l’année 2020. La Franco-Manitobaine, qui vit depuis 2018 à Ottawa, a été récompensée pour son engagement au sein de la société canadienne et son engagement communautaire. Originaire de la République démocratique du Congo, elle est arrivée au Manitoba à l’âge de 10 ans, en 2000. La jeune femme a, entre autres, été bénévole au festival Folklorama, a été la première Afro-Canadienne à représenter le Canada lors d’une rencontre sur les droits de la personne organisée par une association jeunesse de Roumanie qui promeut les valeurs des Nations unies.


Ibrahima Diallo et Bintou Sacko sélectionnées au 2e Symposium international des Cultures africaines et d’ascendance africaine

Bintou Sacko et Ibrahima Diallo sont assis et s'expriment à une conférence.

Bintou Sacko et Ibrahima Diallo étaient présents au 1er Symposium international des Cultures africaines et d’ascendance africaine organisé en septembre 2019 à Laval.

Photo : Opale Magazine

En mars, le professeur de microbiologie de l’Université de Saint-Boniface Ibrahima Diallo et la directrice de l'Accueil francophone, Bintou Sacko, ont appris qu’ils étaient parmi les personnes sélectionnées au 2e Symposium international des Cultures africaines et d’ascendance africaine (SICAAF), qui devait avoir lieu en septembre au Québec. Les deux Manitobains faisaient partie des 25 personnes sélectionnées pour l’année 2020, à travers le Canada et l'international.


16 karatékas de Saint-Boniface s’illustrent lors d’un championnat provincial

Cinq karatékas sont pris en photo côte à côte, des médailles autour du cou.

Le 22e championnat provincial de karaté IKD a eu lieu le 29 février 2020 à Stonewall au Manitoba.

Photo : Soumise par Laurent Poliquin

Toujours en mars, on apprenait que les karatékas du club Nouvel horizon de Saint-Boniface avaient récolté seize médailles d'argent et de bronze dans le cadre du Championnat provincial de karaté de la International Karate Daigaku. L’entraîneur adjoint, Laurent Poliquin, estimait que le nombre de médailles obtenues par le club en 2020 avait été très impressionnant.


Marc Devigne donne de la voix... à l’émission La Voix

Un homme habillé en chandail blanc et jean chante, un microphone à la main

Marc Devigne, franco-manitobain d'origine, sur la scène de l’émission La Voix

Photo : OSA Images

Le Manitoba francophone rayonne aussi à travers ses chanteurs. En 2020, c’est le Franco-Manitobain Marc Devigne qui a rendu fier la province sur la scène de l’émission La Voix, une adaptation canadienne de l’émission américaine The Voice, où il a réussi à se tailler une place au sein de l’équipe du chanteur Garou.


À Laurier, des élèves combattent le changement climatique

Yolande Legre, Amy Gudmundson et Clara L'heureux sont debout devant des pancartes créées par des élèves de l'école Jours de Plaine.

Amy Gudmundson et Clara L'heureux mènent un projet zéro déchet à l'école Jours de Plaine.

Photo : Radio-Canada / Rosalie Loiselle

Cette année, Amy Gudmundson et Clara L'heureux ont mené un projet zéro déchet à l'École Jours de Plaine de Laurier. Les deux élèves ont encouragé leurs camarades à réduire leur empreinte écologique en utilisant des contenants réutilisables pour leurs dîners et en évitant les produits suremballés.


Janet La France succède à Gilles Lesage à la tête de la Société historique de Saint-Boniface

Une femme devant un tas de livres.

Janet La France est la nouvelle directrice générale de la Société historique de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada

Le conseil d'administration de la Société historique de Saint-Boniface a nommé, au printemps, Janet La France au poste de directrice générale. Généalogiste certifiée et chercheuse spécialisée dans l’histoire de l’Ouest, et plus particulièrement sur la généalogie des Métis et des francophones, elle travaille au Centre du patrimoine, le pendant français des archives du Manitoba, depuis 2006.


Kirsten Désorcy défend les océans depuis les Prairies

Kristen Désorcy devant une poubelle porte un sac d'ordures.

Kristen Désorcy fait partie des 40 lauréats de la catégorie Atlantique de Portail Océan.

Photo : Soumise par Kristen Désorcy

Toujours au printemps, la Franco-Manitobaine Kirsten Désorcy a été nommée ambassadrice pour le programme Portail Océan, un organisme qui donne des moyens aux jeunes vivant au Canada d'avoir un impact sur la préservation des océans. Étudiante en biologie marine à l'Université du Manitoba et habitante de Steinbach, elle a lancé une initiative de collecte d’ordures dans sa communauté pour ramasser les déchets avant qu’ils ne terminent dans les cours d’eau.


Deux adolescents lancent Radio DSFM

Un jeune homme portant un casque d'écoute avec un micro devant la bouche

Le Manitobain André Boisjoli est l'un des deux animateurs de la nouvelle série de baladodiffusions Radio DSFM.

Photo : André Boisjoli

André Boisjoli et Sébastien Papineau, deux jeunes en 9e année à l’École/Collège régional Gabrielle-Roy et au centre scolaire Léo-Rémillard, ont lancé cette année une série de balados appelée Radio DSFM afin de parler de leurs communautés et des enjeux touchant les jeunes de leur âge. L’idée leur est venue, au début du confinement rendu nécessaire par la COVID-19, de garder contact avec leurs camarades par de nouveaux moyens.


À Saint-Claude, Christian Toupin veut aider STARS

Un jeune homme assis à l’arrière d’un hélicoptère.

Après son rétablissement, Christian Toupin et sa famille sont allés visiter les locaux du service d’ambulance aérienne STARS afin de découvrir comment fonctionnent les choses en interne.

Photo : Fournie par Christrian Toupin

Christian Toupin, un jeune homme de Saint-Claude, a voulu soutenir le service d'hélicoptères médicalisés STARS en 2020 pour les remercier de lui avoir sauvé la vie en 2018. Victime d’un grave accident de circulation au cours duquel il se brise une vertèbre et subit une blessure crânienne, il pense que sans la prompte intervention de STARS et la bienveillance du personnel qui a pris soin de lui lors du trajet jusqu’à l’hôpital à Winnipeg, les conséquences de cet accident sur sa vie auraient pu être irréversibles.


Alphonse Lawson-Héllu est le premier président du Bureau des gouverneurs de l’USB d’origine africaine

Alphonse Lawson, président de l’Amicale de la francophonie multiculturelle du Manitoba.

Alphonse Lawson-Héllu a été nommé président du Bureau des gouverneurs de l’Université de Saint-Boniface.

Photo : Radio-Canada / Amélie David

Fin juin, Alphonse Lawson-Héllu a été nommé président du Bureau des gouverneurs de l’Université de Saint-Boniface (USB), à Winnipeg. Il succède ainsi à Micheline Lafond, qui a occupé le poste pendant deux mandats d’un an. Alphonse Lawson-Héllu siégeait au comité exécutif du Bureau des gouverneurs de l’USB depuis septembre 2019. Originaire du Togo, il habite au Manitoba depuis une vingtaine d'années et travaille à la Banque Royale du Canada comme spécialiste des services bancaires en ligne.


Mitch Bourbonnière décoré de l’Ordre du Manitoba

Janice Filmon sourit alors que Mitch Bourbonnière, un grand barbu, montre une médaille.

Mitch Bourbonnière montre sa médaille de l'Ordre du Manitoba devant la lieutenante-gouverneure du Manitoba, Janice Filmon.

Photo : Radio-Canada

En juillet, l’éducateur et activiste francophone communautaire Michel Bourbonnière, aussi connu sous le prénom de Mitch, a été l'une des 12 personnalités décorées de l'Ordre du Manitoba en 2020. L'Ordre du Manitoba, la plus haute distinction de la province, reconnaît chaque année les particuliers qui ont apporté des changements importants dans la vie sociale, économique ou culturelle de la population manitobaine. Travailleur social de formation, Mitch Bourbonnière est, entre autres, l’un des membres fondateurs des patrouilles Bear Clan Patrol et Mama Bear Clan.


Deux jeunes francophones tentent de sauver le lac Winnipeg

Deux jeunes hommes.

AquahackingJulien Koga et Alec Massé participent au concours Aquahacking.

Photo : Radio-Canada

Julien Koga et Alec Massé se sont illustrés en formant l’une des cinq équipes sélectionnées comme finalistes du concours Aquahacking de l’Institut international du développement durable. Ils cherchent une solution entrepreneuriale à la pollution du lac Winnipeg. Ils devaient présenter leur projet à la mi-octobre.


Du côté des organismes :

Le Centre Flavie Laurent s’agrandit

Chargement de l’image

Le nouveau bâtiment du Centre Flavie-Laurent est situé sur la rue Archibald à Winnipeg.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

Au mois de mai, le Centre Flavie-Laurent a annoncé l'achat d'un nouvel espace plus grand pour ses activités de bienfaisance. Le nouvel espace, situé dans le quartier de Saint-Boniface, a une superficie de plus de 2400 m2. L’organisme doit prendre possession de ses nouveaux locaux en 2021.


La Boutique du livre met la clé sous la porte

Chargement de l’image

La Boutique du livre, à Winnipeg, a fermé en 2020.

Photo : Radio-Canada / Trevor Lyons

L’année 2020 a été difficile pour tous les commerces et, à Winnipeg, les propriétaires de la librairie La Boutique du livre ne sont pas parvenus à trouver un repreneur. Véritable institution depuis plus de 40 ans, la librairie avait été rachetée en 2012 par Antoine et Nicole Coudière. En début d’année, ils avaient annoncé qu’ils voulaient la vendre. La librairie francophone a fermé au printemps.


Mon Ami Louis quitte l’Esplanade Riel

Chargement de l’image

Mon ami Louis était le troisième restaurant depuis 2003 à tenter sa chance sur le pont piétonnier après Salisbury House et Chez Sophie sur le pont.

Photo : Radio-Canada / Fernand Detillieux

Quelques jours plus tard, c’est au tour du restaurant Mon ami Louis d’annoncer qu’il fermait ses portes et quittait, ainsi, l’Esplanade Riel. Le restaurant est ainsi le troisième, après Salisbury House et Chez Sophie, à quitter l’emplacement emblématique sur le pont piétonnier en 12 ans.


Leur sort est réglé :

Claude Guimond est condamné pour double meurtre

Chargement de l’image

Claude Francis Guimond

Photo : Radio-Canada

En avril, on apprenait que Claude Guimond, l’ancien directeur de l’école secondaire Sagkeeng Anicinabe, était condamné à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle avant 14 ans pour un double meurtre, survenu en 2017, qui avait choqué le village situé à environ 120 km au nord-est de Winnipeg. L’homme avait plaidé coupable à deux chefs d’accusation de meurtre au second degré en mars, après une enquête de deux ans et demi sur les morts de Jody Brown, 43 ans, et Steven Chevrefils, 35 ans.


Roland Lanoie condamné à 15 mois de prison pour agressions sexuelles sur mineur

Chargement de l’image

Roland Lanoie a été prêtre entre autres dans les paroisses de Sainte-Agathe, Saint-Norbert, Saint-Eugène, et à l'hôpital de Saint-Boniface.

Photo : Capture d'écran/utilisateur YouTube terredazur

En juin, le prêtre à la retraite Roland Lanoie a été condamné à 15 mois de prison et deux ans de probation pour agressions sexuelles sur mineur. Dans le prononcé de la peine, le juge Ryan Rolston a affirmé que les agressions sexuelles multiples subies par la victime durant son séjour au petit séminaire de Saint-Boniface entre 1982 et 1988 ont entraîné des traumatismes. Roland Lanoie est reparti accompagné d’un agent de police après l’audience.

Zoom sur 2020 : lisez notre revue de l'année au Manitoba, présentée dans 12 textes qui couvrent différentes thématiques.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !