•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nébuleuse Dune, de père en fils

Entrevue avec Brian Herbert, gardien de la mémoire et de l'œuvre de son père.

Deux personnes se tiennent par la main, en équilibre sur une structure métallique en hauteur.

Une image de « Dune », film réalisé par Denis Villeneuve

Photo : Warner Bros. Pictures

La traduction française du chef-d'œuvre littéraire Dune, de Frank Herbert, fait l'objet d'une réédition révisée et agrémentée d'une préface de Denis Villeneuve, dont l'adaptation cinématographique se fait attendre.

Publié initialement en 1965 aux États-Unis, Dune demeure le livre de science-fiction le plus vendu de tous les temps, en grande partie parce que ses réflexions sur l'environnement, la religion et la politique demeurent d'une étonnante actualité. Tout un culte a été créé autour de l'œuvre : Mon père ne voulait pas être considéré comme un gourou. Il était contre cette idée, nous dit au téléphone son fils, Brian Herbert.

Mon père était un avide lecteur, passionné par l'histoire des religions et par la psychologie. Il admirait l'œuvre de la psychologue Irene Slattery. Son œuvre porte l'empreinte des réflexions de la Dre Slattery.

Une citation de :Brian Herbert
L'homme porte une grosse barbe et semble annoter une page manuscrite.

L'écrivain Frank Herbert

Photo : Phil H. Webber

La passion pour Dune brûle toujours

Le premier livre du cycle Dune met en scène un monde futuriste où, en l'an 10 191, les Atréides débarquent sur la planète de sable Arrakis (Dune) pour s'approprier la production de l'Épice gériatrique, aussi appelée le Mélange, une drogue qui prolonge la vie et qui permet à certaines personnes d'avoir des visions.

La phrase préférée de Dune des lecteurs et lectrices que je rencontre au fil des ans est : ''Je ne connaîtrai pas la peur, car la peur tue l'esprit'', nous dit Brian Hebert. Il y a plusieurs niveaux de lecture dans cette œuvre polyphonique qui s'intéresse au rôle des femmes et qui parle d'écologie. C'est un livre qui ne vieillit pas. Le succès retentissant de Dune a poussé Frank Herbert à écrire une suite, étalée sur cinq autres livres.

Un univers remis au goût du jour

Brian Herbert est un homme occupé. Depuis le décès de son père, en 1986, il a coécrit 15 livres inspirés de Dune. Il supervise depuis quelques mois les nouvelles éditions des livres, la sortie de nouveaux produits dérivés, dont des jeux. Avec la sortie prévue de la nouvelle adaptation cinématographique de Denis Villeneuve, repoussée en octobre 2021, l'univers créé par son père est remis au goût du jour.

C'est fantastique, il s'agit de la plus grande renaissance de Dune depuis sa création, en 1965. Les astres sont alignés. Nous ne voulons pas lésiner sur la qualité, et tout doit être fait dans les règles de l'art.

Une citation de :Brian Herbert
Photo en noir et blanc, à l'extérieur, des deux hommes qui sourient.

Brian Herbert (à gauche) et son père, Frank Herbert (à droite)

Photo : Brian Herbert

La réédition du collectionneur de la traduction française de Dune, originalement paru en 1970 aux Éditions Robert Laffont, est agrémentée d'une nouvelle page couverture et de quelques corrections mineures de typographie. La préface, signée par le réalisateur Denis Villeneuve, montre bien son admiration pour l'œuvre.

Ce fantasme de domination des éléments ne date pas d'hier. Nous avons toujours eu un penchant pour défier les dieux. À l'évidence, nous avons progressivement perdu notre rapport sacré au monde. C'est une des raisons pour lesquelles je crois que Dune est complètement actuel.

Une citation de :Extrait de la préface de Dune, écrite par Denis Villeneuve

Le fils de Frank Herbert est persuadé que la vision de Denis Villeneuve permettra de faire oublier le film de David Lynch, paru en 1984 : Je crois que cette adaptation réalisée en deux films sera extraordinaire, dit-il.

Détail de la couverture du livre où il est écrit, en lettres jaunes sur fond brun, « Préfaces de Denis Villeneuve et Pierre Bordage ».

La nouvelle édition de « Dune » sera mise en vente au Québec le 6 novembre 2020.

Photo : Éditions Robert Laffont

Bientôt une traduction française pour Duke of Caladan

Dune est une lecture essentielle en attendant d'en voir la nouvelle adaptation cinématographique. D'ailleurs, à partir du mois de février, les autres tomes du cycle original seront aussi réédités. Et au printemps, la version française de Duke of Caladan, un roman coécrit par Brian Herbert, verra le jour. Ce livre est campé un an avant le début du premier roman de mon père. On retrouve donc le jeune Paul Atréides. Il a 14 ans et il a encore beaucoup à apprendre, précise l’auteur.

L'univers de Dune semble infini, et c'est peut-être ce qui explique le refus de cette nébuleuse d'imploser et de mourir.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !