•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des initiatives pour compenser l'annulation des marchés de Noël

Deux bonhommes de pain d'épices sont décorés avec du glaçage pour faire un visage, des cheveux et un foulard. Les biscuits sont étendus sur des bâtons de cannelle.

Des producteurs locaux offriront leurs produits ailleurs qu'au marchés de Noël.

Photo : iStock / © iStockphoto / MKucova

En raison de la pandémie de COVID-19, certains marchés publics de la région, dont ceux d'Amos et de Rouyn-Noranda, ont pris la décision d'annuler leur marché de Noël pour cette année. Toutefois, certains projets se mettent déjà en place pour pallier l'absence de ces événements très courus.

Le site internet Goûtez AT, qui permet l'achat en ligne de produits régionaux, fait partie des initiatives qui permettront aux producteurs d'ici de rejoindre leur clientèle à l’approche des Fêtes.

Chargée de projet de Goûtez AT pour la Société d’aide au développement des collectivités (SADC) Harricana, Danaë Ouellet rappelle que l’idée du projet remonte au début de la pandémie.

Il a été question à un moment donné que les marchés publics ne puissent pas avoir lieu à cause de la pandémie. Alors, les SADC se sont mises à réfléchir assez rapidement à savoir comment soutenir les marchés publics et, évidemment, les producteurs agroalimentaires de la région. C’est comme ça que Goûtez AT est venue au monde. L’idée d’avoir un site web sur lequel on allait retrouver différentes informations, dont des boutiques qui permettent l’achat de produits régionaux en ligne , précise-t-elle.

Fort du succès connu auprès des producteurs inscrits durant l’été, l’initiative est de retour pour la période des fêtes. Du 10 au 29 novembre, il sera possible de se procurer les produits d’une quarantaine de producteurs agroalimentaires de la région en ligne.

Pour écouter l'entrevue avec Danaë Ouellet à Région zéro 8, cliquez ici.

Mme Ouellet affirme que le site offrira des idées cadeaux pour tous les goûts.

Les gens qui aiment cuisiner vont trouver des produits de base. Si vous êtes dans la catégorie de personnes qui n’aiment pas sortir vos chaudrons, vous allez retrouver des pâtés, des choses qui sont prêtes. On s’attend à avoir une foule d’idées cadeaux pour faire plaisir aux gens que vous aimez , souligne-t-elle.

Inviter des artisans locaux

À Rouyn-Noranda, l’annulation de certains marchés de Noël a donné naissance à une initiative visant à offrir une visibilité aux producteurs et artisans de la région.

La copropriétaire de la boucherie des Praz, Christel Groulx, affirme que le témoignage d’une employée l’a amenée à réfléchir sur la façon d’aider les producteurs et artisans de la région à rejoindre leur clientèle.

On se doutait que les marchés de Noël seraient très différents cette année, s'ils n'étaient pas annulés. À la boutique, j’ai une employée qui fabrique de la vaisselle. Elle me disait "Christel, c’est plus de 50 % de mon chiffre d’affaires que je fais pendant les marchés de Noël. Je ne sais pas comment je vais faire cette année pour réussir à rejoindre ma clientèle." Ça m’a trotté dans la tête et je me suis dit que je pourrais inviter un artisan par jour pour faire un mini-marché, ou un marché de l’avant, appelons-le comme on veut, pour leur donner de la visibilité, une tribune , explique Mme Groulx.

Ainsi, du 19 novembre au 19 décembre, un producteur ou artisan par jour prendra place gratuitement à un kiosque situé dans le commerce de Rouyn-Noranda.

Les places se sont envolées rapidement. Il y a des gens avec lesquels j’avais déjà des contacts privilégiés. Je les ai contactés pour voir s’il y avait un intérêt, si mon idée pouvait être bonne, et tout de suite ça a répondu présent. Après, j’ai fait une publication Facebook et à l’intérieur de 24 heures, toutes mes dates étaient remplies , déclare Mme Groulx.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !