•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une reprise graduelle des activités à la mine Westwood après l'événement sismique

La mine Westwood d'Iamgold, près de Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue

La mine Westwood d'Iamgold, près de Rouyn-Noranda en Abitibi-Témiscamingue

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le syndicat des Métallos représentant les travailleurs de la mine Westwwod à Preissac assure que le travail ne reprendra pas tant que les ingénieurs miniers n'auront pas confirmé que le site est sécuritaire.

Rappelons que vendredi dernier, à la suite d’un séisme de magnitude 3,7 qui a causé un effondrement, un travailleur a été coincé presque 30 heures sous terre avant d'être secouru.

Des représentants syndicaux prennent part à l’enquête de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) .

De pair avec la direction, l'objectif est de s'assurer que tout est sécuritaire avant de retourner des mineurs sous terre, comme l'explique le président de la section locale 9291 des Métallos, André Racicot.

Les activités vont reprendre de façon graduelle lorsque les ingénieurs miniers vont être en mesure de dire que cette place de travail est sécuritaire. L’usine de traitement va repartir et la fosse à ciel ouvert va repartir et les travailleurs vont être rappelés au fur et à mesure selon les besoins, dit-il.

Des compensations salariales seront accordées pour les travailleurs en arrêt forcé.

L’employeur a décidé de dédommager les travailleurs pour cette semaine. L'autre semaine, ça va être réévalué. J’ai bon espoir qu’ils vont rappeler des travailleurs assez rapidement pour reprendre [le travail dans] certaines parties de la mine où on peut aller de façon sécuritaire, estime André Racicot.

Le syndicat des Métallos représente environ 400 travailleurs à la mine Westwood.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !