•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le premier cas canadien de grippe porcine chez un humain a été signalé en Alberta

Des porcs sont dans un espace fermé.

Le premier cas de grippe porcine au Canada a été découvert au mois d'octobre en Alberta.

Photo : iStock

L’Alberta a recensé un cas de grippe A (H1N2), également appelée grippe porcine. La médecin hygiéniste en chef de la province, Deena Hinshaw, affirme qu'il s'agit du premier cas confirmé au Canada.

Le cas a été découvert à la mi-octobre lorsqu’un habitant du centre de l’Alberta souffrant de légers symptômes de l’influenza a consulté un médecin.

La personne s’est rétablie. Rien ne permet de croire que le virus s’est propagé, a déclaré Deena Hinshaw en conférence de presse mercredi.

Elle ajoute qu'il s'agit d'un cas isolé et qu'il n'y a pas de risque accru pour les Albertains.

Une enquête en cours

Deena Hinshaw et le vétérinaire en chef de la province, Keith Lehman, affirment qu'ils prennent la situation très au sérieux.

Les autorités sanitaires ainsi que les responsables de l'agriculture de la province ont ouvert une enquête afin de déterminer l’origine de la contamination et de confirmer que le virus ne s’est pas propagé.

La province affirme que le virus H1N2 est très rare, tout comme sa transmission entre humains. Des cas sporadiques de variantes de la grippe ont toutefois été signalés au cours de la dernière décennie en Amérique du Nord.

Seulement 27 cas de grippe H1N2 ont été recensés à travers le monde depuis 2005. Toutes les personnes infectées avaient eu un contact direct ou indirect avec un animal.

Deena Hinshaw annonce également que Services de santé Alberta (AHS) offrira des tests de dépistage pour l’influenza aux résidents de certaines régions du centre de l’Alberta qui subiront un test de dépistage de la COVID-19 dans un de ses centres de dépistage.

Ces tests seront optionnels et nous permettront de continuer à surveiller la présence de l’influenza dans la région, affirme Deena Hinshaw.

Par ailleurs, précise-t-elle, le H1N2 n'est pas une maladie d'origine alimentaire et n'est pas transmissible par la nourriture ou par des produits d’origine porcine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !