•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le chef de police d'Ottawa présente un « budget de changement » pour 2021

Peter Sloly en discussion avec un agent de police.

Le chef de police d'Ottawa, Peter Sloly. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Stu Mills

Radio-Canada

Le chef du Service de police d'Ottawa (SPO) et ses adjoints ont mis en place ce qu'ils appellent un « budget de changement » visant à affecter davantage d'agents de quartier et à s'attaquer aux causes sous-jacentes de la criminalité.

Nous joignons le geste à la parole. Nous ne nous contentons pas de dire que quelque chose est une priorité, a déclaré le chef Peter Sloly à la Commission de services de police (CSPO), alors que le SPO présentait son budget 2021, mercredi matin.

Le SPO a établi des plans pour multiplier les équipes de ressources de quartier (ERQ). Le service de police avait à nouveau déployé des policiers communautaires l'année dernière dans le marché By, dans la Basse-Ville et dans le quartier Bayshore. Vingt agents feront désormais partie de ces nouvelles équipes, ce qui coûtera au service 11,5 millions de dollars en 2021.

Au total, cela portera à 89 le nombre total d'agents de quartier.

Cinq autres agents viendront grossir les rangs de l'unité qui enquête sur les agressions sexuelles et la violence faite aux enfants ainsi que l'unité chargée de la lutte contre les violences conjugales. L'un de ces agents aura plus spécifiquement la responsabilité d'enquêter sur les femmes et les jeunes filles autochtones disparues ou assassinées.

Le SPO s'est également engagé à adopter une nouvelle approche pour traiter les appels en lien avec la santé mentale. M. Sloly a déclaré qu'il souhaitait que la police ait un rôle important, mais beaucoup plus réduit dans la conception de cette stratégie et qu'il voulait être à la table, mais sans présider.

Il s'attend plutôt à ce que Santé publique Ottawa et d'autres groupes communautaires prennent l'initiative. Le budget prévoit 1,5 million de dollars pour cette nouvelle stratégie.

Le budget prévoit aussi l'ajout de quatre nouveaux postes pour favoriser le bien-être des agents, ce qui est une priorité pour le chef Sloly, depuis qu'il a pris la direction du service de police il y a un peu plus d'un an.

Au total, 30 agents de police se joindront au SPO, conformément à sa stratégie quadriennale de maintien de l'ordre dans une ville en pleine croissance.

Le budget prévoit aussi le financement de l'avocate torontoise Janice Rubin, qui examinera la culture sur le lieu de travail de la police et enquêtera sur les plaintes pour violence et harcèlement sexuels dans ses rangs.

Un changement de culture

M. Sloly a déclaré que le SPO fera ces nombreux changements tout en restant dans les limites des 3 % d'augmentation d'impôt foncier que le conseil a fixés.

Il ne s'agit d'un budget business as usual [de statu quo], mais un budget différent et meilleur, a-t-il commenté.

Afin d'aligner ses 1300 agents et ses centaines d'employés civils sur les nouvelles priorités, le SPO a également entrepris, le 26 octobre, une réorganisation massive qui a touché 60 % de son personnel, a expliqué l'agent administratif principal, Jeff Letourneau.

Au total, le budget des services de police augmenterait de 13,2 millions de dollars en 2021 pour atteindre un total de 332,5 millions de dollars. Pour le ménage moyen, cela représente une augmentation d'impôts de 19 $ l'année prochaine, pour atteindre 644 $, pour le maintien de l'ordre. Le budget d'investissement du SPO devrait s'élever à 24,1 millions de dollars, ce qui comprend les dépenses pour son parc de véhicules et un nouveau poste à Barrhaven.

Les membres du public pourront faire part de leur avis sur le budget lors de la réunion du comité des finances et de l'audit de la police le 9 novembre et lors de la prochaine réunion de la Commission de services de police le 23 novembre. Le conseil municipal d'Ottawa doit accepter ou rejeter le budget de la police le 9 décembre.

Avec les informations de Kate Porter de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !