•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cancer du sein : les femmes au N.-B. pourront être informées de leur densité mammaire

Une médecin tient une mammographie devant un écran lumineux.

Les Néo-Brunswickoises qui subissent une mammographie recevront désormais des données sur leur densité mammaire (archives).

Photo : iStock

Radio-Canada

Les Néo-Brunswickoises recevront des rapports plus détaillés après avoir subi un test ordinaire de dépistage du cancer du sein.

Les résultats des mammographies comprendront dorénavant les détails sur la densité mammaire, annonce la ministre de la Santé, Dorothy Shephard. Ces renseignements supplémentaires, selon elle, aideront les femmes à mieux surveiller leur état de santé.

Qu’est-ce que la densité mammaire et en quoi est-elle importante ?

Environ 40 % des Canadiennes, soit près de 3 millions de femmes, ont ce qu’on appelle une forte densité mammaire. Avoir les seins denses est normal et courant, mais cela peut également accroître les risques de cancer et nuire au dépistage. La densité mammaire influe sur la détection du cancer de même que sur le traitement et le pronostic des cancers diagnostiqués.

Source: Réseau canadien du cancer du sein

Des documents explicatifs accompagneront la lettre envoyée aux femmes à la suite des tests de dépistage ordinaires, précise la ministre de la Santé.

Le cancer du sein, rappelle la ministre Shephard, est le plus répandu chez les femmes au Nouveau-Brunswick et il est l’une des formes de cancer qui entraînent le plus de décès.

Étant elle-même une survivante du cancer du sein, Dorothy Shephard rappelle que les tests de dépistage, l’auto-examen des seins et des examens médicaux réguliers sont des moyens de combattre cette maladie.

Le programme provincial de dépistage du cancer recommande aux femmes de 50 à 74 ans de subir une mammographie tous les deux ans et environ 48 000 femmes par année prennent cette précaution, ajoute la ministre Shephard.

Elle invite toutes les femmes de cette tranche d’âge à communiquer avec l’un ou l’autre centre de dépistage du cancer du sein au Nouveau-Brunswick (Nouvelle fenêtre) pour prendre un rendez-vous.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !